Sarah Tailleur Photographe »

Séance photo: La zone sans jugement

Quand vous entrez chez moi, dans mon studio, sachez que je vous traiterai comme un ami. Je vous ferai entrer dans mon intimité de manière à  mieux entrer dans la vôtre. À ce moment précis, nous réussirons à faire des merveilles ensemble, car sans relation amicale, on fera uniquement des photographies coincées. Et qui veut des portraits figés? Personne. Ensemble nous pourrons, parce que oui, sans vous, je ne peux être la photographe que je suis aujourd’hui. Vous vous installerez et entrerez dans ma zone sans jugement.

Ici, je me fous bien que vous allaitiez ou non, que votre plus vieux en est à sa 8e barre de chocolat ou qu’il n’ait pas mangé son brocoli au diner, que vous deviez chanter une chanson bizarre pour endormir le petit dernier, que votre fils ne soit pas encore propre ou que vous n’ayez pas eu le temps de finir votre maquillage. Ne vous justifiez pas, ne vous excusez pas. Je ne suis pas là pour vous juger, mais bien pour passer un bon moment avec vous. La séance photo, voyez là comme une heure de plaisir et non comme un endroit où vous devez avoir l’air parfait. Je n’évalue aucun parent, qui suis-je pour le faire? Une heure où on oublie tout, où on se laisse aller, où on laisse les problèmes à «off» le temps d’un instant. Des familles, j’en vois à toutes les semaines. Des familles nombreuses, des enfants uniques, des familles reconstituées, des familles rigolotes, des plus sérieuses et c’est ce qui fait la beauté de mon travail. Je peux rencontrer une panoplie de gens et m’inspirer d’eux dans ma façon de voir la vie et principalement, la photographie.

Futures mamans, vous êtes rayonnantes. Que votre ventre soit couvert de vergetures ou que vous ayez désormais de l’enflure, que votre menton ne soit plus celui que vous aimiez, que votre corps ait changé et que les hormones jouent au yo-yo avec votre humeur. Les souvenirs que nous créerons ensemble iront chercher le meilleur de vous, de votre maternité. Que vous ne soyez pas celle que l’on voit dans les vitrines, que vous ne pesiez pas 110 livres enceinte ou que vous soyez à un stade de votre grossesse où l’envie d’accoucher est ce qui vous motive… Ça ne change rien pour moi et surtout, ça n’influencera en rien l’opinion que j’aurai de vous et la qualité des photos que je vous offrirai.

Nouvelles mamans, vous êtes magnifiques. Qu’il vous reste un peu de «mou» de bedaine, que vous soyez cernées jusqu’aux oreilles, que vous n’avez pas eu le temps d’aller chez la coiffeuse pour votre repousse, que vous n’êtes pas encore à l’aise avec votre bébé. C’est tous ces petits détails qui font de vous un être humain tout à fait normal. Vous n’avez pas à me prouver que vous êtes une «superwoman». Pas ici, pas besoin, laissez tomber vos armes avec moi. Que vous trouviez la maternité facile ou difficile, que vous soyez aux couches lavables ou non, que vous donniez le sein ou un biberon. Ça n’influencera en rien l’opinion que j’aurai de vous et la qualité des photos que je vous offrirai.

Mamans, vous faites de votre mieux, je le sais. Que fiston ait décidé de grimacer, qu’il refuse de sourire si on ne lui donne pas un jujube, que vous vous êtes préparées rapidement après tout le monde ou encore que vos enfants ne sont pas du monde. Vous ne pouvez pas choisir de l’humeur et de la personnalité de vos enfants. On s’adaptera, c’est tout. Vous n’avez pas besoin de les excuser, il n’y a aucune famille parfaite et il n’y en aura jamais. Vous ne serez sans doute pas l’exception et ça n’influencera en rien l’opinion que j’aurai de vous et la qualité des photos que je vous offrirai.

Papas, vous faites parfois un effort pour y être, je comprends. Que pour vous, les photographies, ce n’était pas une priorité. Que vous êtes là pour faire plaisir à votre conjointe ou pour vos enfants. Vous faites preuve d’une belle générosité et avez toujours les meilleurs trucs pour faire rire un enfant. Vous êtes souvent mon meilleur allié lorsqu’il est temps de prendre des photographies pleine de sourire, essayons ensemble de rendre l’expérience plaisante et ce, même si je n’ai pas un métier qui vous encourage à m’apprécier. Que vous croyez ne pas être photogénique, que vous n’avez pas envie de vous faire photographier ou encore de poser… Ça n’influencera en rien l’opinion que j’aurai de vous et la qualité des photos que je vous offrirai.

Lorsque vous entrez chez moi, vous entrez donc dans une zone sans jugement. Je ferai toujours de mon mieux pour que tout le monde aime son expérience et soit heureux en sortant du studio. De plus, jamais vous ne m’entendrez vous faire un reproche ou une critique. Je vous accueillerez peu importe l’humeur, la température, les heures de sommeil ou l’épaisseur de maquillage manquante ou présente. Et c’est, je crois, ce qui fait que j’ai une relation aussi merveilleuse avec mes clients. Décrochez et souriez… La vie est plus belle dans ce temps là!

Blog28pinterest