Sarah Tailleur Photographe »

Fille, va à l’école!

Ta première rentrée scolaire vers la maternelle. Déjà 5 ans! Où est mon bébé rose et chevelue? Tu sais, c’est important l’école. Ce qui te semble aujourd’hui être une obligation est aussi ce qui te permettra d’avoir la possibilité de choisir plus tard. Une femme instruite est une femme libre. Elle ne choisit pas seulement son futur emploi… Elle pourra aussi décider de manière éclairée si elle veut d’un mariage, d’un mari (ou même d’une femme), si elle veut des enfants, où elle veut habiter, de comment elle désire vivre et des valeurs qu’elle souhaite promouvoir. Une femme éduquée comprend sa valeur Elle n’a pas à donner sa vie au nom d’une politique paternaliste.

Tu sais, ce sont des millions de petites filles qui n’iront pas à l’école cette année et qui rêveraient d’avoir droit à ce privilège que tu as. En t’éduquant mon amour, tu deviendras la voix de celles qui sont résolues au silence. Celles qui se feront dire toute leur vie qui aimer, quoi porter et quoi dire. Celles qui regarderont le sol lorsque les hommes parleront plus fort qu’elle. Tu n’auras pas les mains liées et la bouche close. Tu auras le pouvoir de parler et surtout de savoir de quoi tu parles. Aujourd’hui, tu débutes ton ascension vers la liberté.

Ma fille, tu as cette chance. Je sais, c’est une lourde tâche. De si petites épaules et le poids du monde! Le parcours ne sera pas toujours facile. Oh non! Parfois, ce sera même la chose la plus difficile que tu auras à faire. Tu te décourageras parfois. Peut-être auras-tu de la difficulté à conserver tes nouvelles amies? Les chicanes et les manques d’honnêteté te feront mal. Tu découvriras les coups bas dont sont capables les enfants. Et même, les subtilités dont seules les filles sont capables. Peut-être qu’un peu plus tard, tu pleureras le garçon jusqu’au prochain qui fera battre ton coeur. Il y a même des jours où tu pourrais sentir l’angoisse bouillir en toi. Comme si tu étais prête à exploser tellement le mal être est profond. Les pieds qui reculent au lieu d’avancer et l’envie de tout arrêter. Je sais mon «Olive», je l’ai vécu aussi. Sache que papa et moi, nous serons toujours là pour toi.

Tu as la chance d’être belle comme tout. Attention! Ce n’est pas ta principale qualité. C’est seulement un trait dans un ensemble. On te dira toute ta vie que tu es veinarde d’être jolie. Ma belle, les femmes qui ne sont que belles n’ont souvent pas les outils pour progresser. Les gens seront peut-être plus portés vers toi. Disposés à t’écouter. On sera peut-être même parfois jaloux de ton charisme. Et moi, ce que je te dis, c’est que tu devras probablement travailler en double pour faire oublier ce que tout le monde peut voir. Tu n’es pas un vide intellectuel. Tu seras une belle femme intelligente, fonceuse et audacieuse. La beauté s’abîme et flétrie avec l’âge. Tu sais, je t’ai donné beaucoup de la mienne lorsque tu es née. Toutefois, personne ne pourra jamais t’enlever ta curiosité, ta détermination, tes connaissances et la force qui t’anime. Ton regard restera brillant et ce, même jusqu’à 90 ans.

Je me fous du métier que tu pratiqueras ou même du salaire que tu feras. La vie, ce n’est pas ça. Tu vois, moi, je suis une photographe. Je suis ni médecin, ni avocate ou scientifique. Je suis une femme qui a suivi sa passion et qui avait la force de la mener au succès. Le succès, c’est quoi? Le succès c’est de t’accomplir et d’être heureuse ma chérie. C’est rien d’autre que ça. L’argent n’est qu’un plus. Pas une nécessité.

Tu sais, ta grand-maman, ton arrière-grand-maman et même ton arrière-arrière-grand-maman n’ont pas de diplôme universitaire. Elles se sont cependant battues pour que moi je puisse y avoir accès. J’ai eu cette chance, mais aussi l’audace de le faire. Toi maintenant? On t’offre la possibilité de construire ta vie librement et de faire tout ce que tu veux avec. Fais-en bon usage et sois heureuse!

Bonne première rentrée! Je t’aime.
pinterest