Sarah Tailleur Photographe »

Séance photo: Trucs pour réaliser une séance dehors par temps froid

Les séances photo réalisées à l’extérieur du studio sont de plus en plus en populaires. L’automne dernier, je suis passée à environ 50% de séances dehors comparativement aux précédents qui n’en comptaient qu’une ou deux par mois. C’est tout un changement au niveau de mon horaire, mais aussi beaucoup de gestion puisque la météo, contrairement au studio, n’est pas une garantie. Cependant, je comprends l’engouement, puisque le résultat est sincèrement magnifique, naturel et unique. C’est d’ailleurs pour cette raison que je consacrerai tout mon été 2017 à la réalisation de séances à l’extérieur. Pour ceux qui sont venus en studio, l’ajustement est parfois difficile et mes clients se posent énormément de questions sur les préparatifs à prévoir lors d’une séance dehors. Une séance en studio étant souvent plus longue à préparer qu’une séance dehors. Lorsque la température est sous zéro, il y a encore plus de questions. Voici donc mes trucs pour une merveilleuse séance dehors par temps froid!

D’abord, lorsque vous prévoyez une séance de septembre à mai, pensez qu’il y a plus de chances d’avoir du froid et un temps gris que du soleil chaud. Nous sommes loin de Cuba en terme de température et il n’y a pas de magie qui opère le jour de votre séance. Les gens ont parfois la mauvaise habitude de regarder ce qui se fait sur Pinterest et de se dire «si eux sont en t-shirt, moi aussi je le serai!». Peut-être qu’ils sont sortis que quelques secondes? Peut-être que c’était une journée de printemps à 5 degrés? Des journées de neige à zéro degré à la Pinterest, c’est rare au Québec. Il y a beaucoup plus de -15 que de -2 en hiver. Ainsi, préparez-vous au pire et il sera toujours mieux et plus facile d’enlever une tuque, un manteau ou de remonter des manches que de grelotter pendant toute la durée de votre séance. De plus, les enfants détestent avoir froid. Si vous voulez leur collaboration, ne négligez pas leur confort en vous disant que ça ira le moment venu. Une séance automnale ou hivernale, ce n’est pas comme une séance au mois de juillet, ça peut donner des aussi beaux résultats et parfois même plus, mais il faut savoir bien s’y préparer. Une fois que vous êtes préparés à du froid, du temps gris et de la neige, ça ne peut que bien aller. Voici tout de même des trucs qui aideront votre expérience à mieux se dérouler:

1- Le choix du lieu
Vous aimez aller marcher des heures l’été dans un sentier pas trop loin de votre domicile et pensez qu’il serait une bonne idée d’y aller pendant l’hiver? Pour les séances par temps froids, votre lieu doit respecter ma règle principale «5 minutes=5 lieux». Le principe étant qu’en marchant un total de 5 minutes, nous trouverons un minimum de 5 lieux différents. Nous prendrons des photos jusqu’à l’endroit ciblé, puis nous reviendrons sur nos pas. L’erreur qui est souvent commise est de choisir un lieu qui nous oblige à marcher 10 minutes entre chaque endroit avec du potentiel. Vous savez le lieu où vous me direz «Oui, mais si on marche environ 7-8 minutes, il y a un pont. Puis, un autre 5 minutes, il y a une maison de campagne!». C’est déjà trop long, juste y aller ça nous prendra minimum 13 minutes et le retour tout autant. Vous aurez très froids en marchant, les enfants perdront leur énergie et on aura perdu 30 minutes juste en marchant vers les lieux. En moyenne, j’ai réalisé que lorsqu’il fait environ 5 degrés, après 30 minutes vous commencerez à couler du nez et avoir froid. L’hiver, à -10, c’est souvent plus autour de 15-20 minutes que le froid embarque. Le temps est donc, tellement précieux, pour ce type de séances. Si vous ne savez pas où aller, il me fera plaisir de vous guider vers des lieux intéressants qui nécessitent peu de marche. J’aime réellement mieux réaliser une séance en 35-40 minutes intensives avec le sourire qui permettront de réaliser 300 photos que de prendre 2h00 de séance pour en marcher 1h20 et avoir tout de même 300 photos, mais avec l’air bête des enfants et les grelottements des parents. Et non, vous n’aurez pas des meilleures photos parce que vous aurez eu 2 heures de séance plutôt que 40 minutes. Même qu’il y a de bonnes chances qu’elles soient moins bonnes puisque vous serez tannés, aurez froids et que les enfants auront déjà tirés leur révérence depuis plus d’une heure de toute manière. Donc, on se rencontre, on marche 2 minutes, on prend des photos, on marche 30 secondes, on prend des photos, on marche 1 minute, on prend des photos et vous aurez des décors complètement différents sans marcher des heures!

Dans la même lignée, éviter de choisir des lieux qui ne sont pas déneigés, qui vous forcerons à mettre vos jambes jusqu’aux cuisses dans la neige pour le côté pratique. Les endroits trop près du fleuve l’hiver ne sont pas non plus l’idéal. Le fleuve c’est beau, mais ça vient souvent avec plus de vent que la moyenne des lieux et qui dit vent, dit cheveux dans le visage et froid intense. Et finalement, pensez à pouvoir stationner la voiture tout près du lieu choisit. Si vous devez marcher 10 minutes du stationnement au lieu, même si ça ne fait pas partie du temps de séance, c’est déjà 20 minutes (aller-retour) qui permettra au froid d’aller directement dans vos os avant même d’avoir commencé.

1- Le choix des vêtements
Le choix des vêtements est l’élément primordial pour la séance extérieure. Contrairement au studio où on se change parfois jusqu’à 5-6 fois, cette fois on ne se change pas ou qu’une seule fois au maximum. Pourquoi? Parce qu’en studio, les fonds sont unis et ce sont les vêtements qui donnent, bien souvent, le ton et l’ambiance d’une photo. Tandis que dehors, nous avons qu’à marcher 1 mètre pour avoir un décor différent. C’est celui-ci qu’on remarque et non pas ce que vous portez. De plus, il n’y a souvent aucun lieu pour se changer. Donc, quand il fait -10, changer un bébé sur une table dehors, c’est un peu moins plaisant pour vous et surtout pour lui. Le fait de vous changer vous fera aussi perdre beaucoup de chaleur qui est fortement utile par temps froid et ça vous obligera à trainer des sacs de vêtements pendant la séance puisque nous retournons rarement au stationnement. Donc, plutôt de partir avec vos vêtements et n’avoir qu’un sac à couche  Dès le départ, il est alors primordial de prévoir des vêtements chauds. Pensez à avoir des tuques, des foulards, des mitaines, des bottes, une veste chaude etc. Certaines personnes changent aussi que leur tuque pendant une séance pour un résultat différent. Un mini changement qui fait une grande différence. Pour les touts-petits, il vaut parfois mieux les habiller en épaisseur que de leur mettre un gros manteau d’hiver. Un chandail long, une veste de laine, un gros foulard et une veste sans manche… Le petit chandail mince en coton pour faire «cute», vraiment pas une bonne idée!

2- Les couvertures chaudes
Les couvertures peuvent apporter une touche d’originalité et de couleur, mais aussi de réconfort entre deux poses. Lors de mes dernières séances dehors, il ventait, on avait le nez rouge et il faisait très froid. Cependant, les parents avaient penser acheter une couverture à chaque enfant. Ainsi, pour les photos, ils avaient un accessoire, mais aussi pour se réchauffer lorsque l’un d’eux ne prenait pas de photographies et devait attendre. J’ai trouvé l’idée vraiment brillante. Ça permettait de se garder au chaud pendant, mais aussi après les photos. Le même principe s’applique pour la fourrure. De plus, si on doit faire des poses au sol, on peut placer la couverture par terre sans avoir à se mouiller les fesses dans la rosée du matin l’automne ou la neige l’hiver. Certains apportent même un sac de poubelle ou une nappe en plastique pour mettre sous la couverture, ainsi elle n’absorbe pas l’eau!

3- Une petite serviette et des mouchoirs
Il arrive que les chemins soient dans la «slush» ou la bouette laissants les bancs et tables trempés. Une petite débarbouillette vous sera sans doute fortement utile pour essuyer des éléments sur lesquels vous pourriez vous appuyer ou encore pour nettoyer rapidement les mains d’un enfant qui a joué dans la terre. On ne sait jamais quand on enfant se mettra le visage dans un banc de neige ou les mains dans une flaque d’eau. C’est simplement pour le côté pratique cette serviette! Puis, les fameux mouchoirs, pour le moment où votre plus jeune aura plus de morve au visage que de peau. Vous voyez où je veux en venir…

4- La simplicité, avant tout!
Quand il fait -10, ne perdez pas votre précieux temps à préparer une foule de concepts. Les tasses à déballer, le chocolat chaud à sortir du thermos, les guirlandes à accrocher dans un arbre, mettre les roues du traineau des enfants et la peau d’ours dedans, les petites caisses de bois à placer au sol et … Vous comprenez? C’est trop! Vous perdez un temps précieux à tout organiser et le temps de tout installer que les enfants sont déjà écoeurés. Vous êtes là? Je suis là? Vous avez votre sourire? J’ai mon appareil? Pourquoi se compliquer la vie! Par temps froid, la simplicité l’emporte toujours! Oui, par temps chaud, on peut se permettre plus d’artifices. En hiver cependant, la neige sera notre artifice tout simplement. Ne vous compliquez pas la vie, même si vous avez aucun accessoire et pas 18 changements de tuque, elles seront magnifiques vos photos!

Et la remise? Comme l’hiver est une période naturellement très froide, je ne remets pas une séance à cause du froid. Le pourcentage de chances que le froid soit de la partie étant supérieur aux chances d’avoir une température au-dessus de la normale saisonnière. Seul une tempête de neige ou de la pluie verglaçante que je jugerais dangereux pour les déplacements permettraient un report. Il n’y a pas assez de journées «chaudes» en dans cette période pour réussir à contenter tous les clients. Donc, si il fait trop froid à votre goût le jour de votre séance, vous aurez le choix de la réaliser en studio ou à votre domicile.

Alors, prêts à jouer dehors?
pinterest

pinterest
pinterest

pinterestpinterestpinterest