Sarah Tailleur Photographe »

Séance photo: La honte d’être parent

Je vois des dizaines d’enfants par semaine, parfois plus, parfois moins. Travailler avec des enfants est une partie intégrante de mon travail. Pour plusieurs parents la séance photo chez le photographe est un événement stressant. Parfois, certains m’avouent leur stress avant même que la séance commence. Pour ceux qui ne l’avouent pas, on peut parfois très bien le sentir. Pourquoi cette nervosité? La peur que l’enfant pleure, la peur qu’il soit tannant, la peur qu’il fasse un dégât, la peur qu’il soit énervé ou incontrôlable, la peur qu’il soit le pire enfant que je puisses photographier…

Il faut savoir une chose, les parents sont souvent beaucoup plus nerveux que moi avec l’enfant et beaucoup plus nerveux que l’enfant en tant que tel. Les enfants aiment tester les limites des parents et plus le parents est nerveux, plus la tension monte rapidement. Il est important d’être zen et de ne pas avoir d’attente trop élevé envers votre enfant. En ayant une structure trop serrée ou des idées trop fermées sur ce que vous voulez avoir comme photo, c’est la meilleure façon d’avoir une séance difficile. En séance photo, l’enfant est roi. Il décide des poses qu’il veut faire, son naturel l’emporte. J’use aussi souvent de psychologie de sorte à ce qu’ils fassent un peu ce que je veux, sans qu’ils en aient l’impression. De plus, comme je le disais précédemment, je suis habituée de voir des enfants autant des bébés de 2 semaines que des enfants de 4 ans. Dans une année, je vois plus d’une centaine d’enfants passer devant mon objectif. Je reconnais dès leur arrivée les timides, les extravertis, les fils à maman, les chialeux, les douillets, les casses-cou et les énergiques. Je m’adapte à eux et c’est un plaisir pour moi de gagner leur confiance. Il y a rien de plus gratifiant pour moi de débuter une séance avec un enfant gêné ou très actif, mais qui termine la séance en me faisant des grands sourires et en me donnant une accolade avant de partir pour la maison.

Voici quelques trucs pour avoir le meilleur d’une séance photo.

1- Une main de fer dans un gant de velours
Je ne suis pas une gardienne d’enfants, la séance photo n’est pas un moment pour prendre ça relaxe côté discipline et me laisser tout faire. Le rôle du parent est avant tout de s’assurer que l’enfant ne brisera rien et qu’il est toujours visible. Tant et aussi longtemps que j’ai le contrôle sur l’enfant, nul besoin d’intervenir. Habituellement, le fait que je leur soit étrangère les calmes beaucoup plus. Toutefois, si le parent crie par dessus moi «ÉCOUTE LA PHOTOGRAPHE», c’est à ce moment qu’on perd le contrôle. Donc, restez zen, laissez-moi aller, mais restez là si discipline il y a à faire.

2- Un jeu
La séance doit être un jeu pour l’enfant. Il n’est pas rare que je joues au ballon, aux marionnettes ou encore à chatouiller l’enfant. Une fois que j’ai sa confiance en jouant avec lui, c’est plus facile pour moi d’avoir des sourires naturels. Ce n’est pas en disant «Souris» à un enfant qu’il le fera. Vous devez arriver avec en tête que votre enfant s’amusera pendant 1 heure. Il est déjà arrivé que quelques parents me disent que leurs enfants ne parlaient que de moi à leur retour à la maison. C’est exactement ce que je veux, je veux qu’ils aiment leur activité et ne la voit pas comme une contrainte.

3- Un sourire muet
Il arrive qu’un enfant gêné me fasse confiance, mais soit trop gêné pour sourire. Il se peut aussi que ce ne soit pas une bonne journée, mais qui a dit qu’il fallait absolument un sourire sur les photos? Les enfants ont souvent des yeux extraordinaires, même sans sourire ils sont beaux. Plus vous voudrez avoir des sourires et moins vous en aurez.

4- Le jugement
Je suis une personne très très simple et je saisis rapidement la personnalité des gens. Ne pensez surtout pas que je vais vous juger ou vous comparez au client avant ou après vous. Je suis là pour vous donner le meilleur de moi-même et ce peu importe le degré de «tannant» que vous avez dans votre famille. La seule chose que je demande est de les surveiller pour ne pas avoir de bris d’équipement et de blessures. Que votre enfant pleure, hurle ou qu’il ne tienne pas en place, ça ne change pas grand chose dans ma vie. Parfois, je vous dirai qu’une séance a particulièrement bien été, c’est bien un bonis. Pour ma part, je pars avec l’idée que la séance ira mal. C’est plus facile pour moi de donner mon meilleur et de faire le clown au maximum.

Alors, parents ne pensez pas que vous irez chez un photographe qui dira «Cheezz!» et c’est tout. Je prends le temps de jouer avec les enfants, les faire rires, grimacer… et ce avec beaucoup de plaisir. Alors, laissez tomber le stress, la séance est faites pour s’amuser!

La photo ci-jointe n’est pas pour représenter une séance qui a mal été. Une photo où le naturel l’emporte, je trouvais seulement qu’elle s’agençait bien avec le sujet de l’article.

photographe, enfant, bébé, studio photo, séance photo, québec, sainte-foy, shooting, maternité, sourire, professionnelpinterest