Sarah Tailleur Photographe »

Séance Photo: La face cachée de l’automne

L’automne, c’est le moment le plus populaire de l’année pour les séances dehors. Cependant, l’automne, c’est aussi un beau mot pour nommer ce qui est réellement la saison des pluies. On s’entend l’automne, c’est beau sur les cartes postales du Canada, c’est rouge, orange, chaud et beau, mais la réalité c’est aussi (et surtout) les journées grises, la pluie, le vent et les feuilles brunes au sol. Par contre, quand vient le temps de réaliser une séance photo à l’extérieur l’automne, on oublie volontairement cette partie de la vérité et on se créé une image féérique de ce qu’aura l’air notre séance photo. En fait, on s’imagine les feuilles colorées, les petits oiseaux qui chantent, une météo de 25 degrés sans manteau, aucun vent et un beau soleil radieux. Voilà une première erreur de votre part, car l’été Indien, ça ne dure pas 2 mois et il y a de bonnes chances que ça ne se passe pas du tout comme ça!

Ma règle d’or concernant les séances d’automne est assez stricte «Il ne pleut pas, on fait la séance!». Ça peut sembler autoritaire ou simpliste, mais la réalité c’est que dans tout mon automne, très peu de personnes réussiront à obtenir la météo ensoleillée sans vent et avec des arbres colorés qu’ils imaginaient depuis leur réservation. Pire, si je laissais les gens reporter leur séance afin de choisir le genre de météo qu’ils désirent pour leur séance, on arriverait en décembre et je n’aurais pas pu réaliser l’ensemble des séances pour lesquelles je m’étais engagée. C’est donc la raison pour laquelle je reporte uniquement en cas de pluie, puisque c’est la seule condition qui m’empêche de réaliser une séance dehors et qu’à ce moment, j’en conviens, ce n’est pas du tout agréable pour les clients de réaliser leur séance photo de la sorte. Sincèrement, un ciel gris, ça m’enchante. Je sais, un client qui se lève le matin de sa séance et voit un ciel gris pense que sa séance est ratée. Que les photos seront affreuses. La réalité en est tellement tout autre et non, je ne dis pas ça pour convaincre les clients qu’une journée grise c’est plaisant. En fait, quand le ciel est gris, la lumière est diffuse et douce comme elle l’est rarement. Vous vous retrouvez avec une peau parfaite puisque le soleil ne creuse pas vos rides, des yeux brillants qui reflètent tout et l’ensemble des couleurs autour de vous sont bonifiées. Pour un photographe, c’est vraiment plaisant de travailler cette lumière puisqu’il est possible d’aller absolument partout sur le territoire du lieu de notre séance. Au contraire, une séance sous le soleil à des heures où il est encore bien haut dans le ciel, ça nous oblige souvent à shooter à l’ombre et ainsi, nous sommes limités dans l’espace. De plus, quand il fait trop chaud, il n’est pas rare que les clients se plaignent de la transpiration ou encore de l’aspect collant de leur peau. Sans oublier que le soleil d’automne est un peu comme celui d’hiver, il est parfois assez traîte et indique en fait souvent les journées les plus froides.

Cependant, je peux bien comprendre que c’est difficile de se préparer à une séance dehors sans connaître la météo. Alors, voici des trucs pour améliorer votre expérience en prévision de votre séance automnale!

1- Des couches et des couches
Prévoyez des vêtements qui permettront autant de vous donner de la chaleur en cas de froid, qu’en enlever en cas de chaleur. Une veste, un foulard, une tuque etc. Ainsi, qu’il fasse froid ou chaud, vous serez prêts et beaux. L’erreur que plusieurs font, c’est de regarder les photos sur Pinterest d’un automne dans une région plus chaude que la nôtre et d’arriver avec un simple chandail. Pour 90% des séances, ce look sera trop froid. Si jamais il fait 5 degrés et que l’ensemble de la famille n’a qu’un chandail, vos enfants ne collaboreront pas du tout et se plaindront du froid constamment. Alors, prévoyez le coup lorsque vous choisirez votre vêtement, toujours penser à ce que vous pourriez porter par dessus pour être esthétique, mais aussi chaud!

2- Une serviette et une couverture
La rosée du matin est à son summum l’automne. Parfois, elle est même présente tout au long de la journée. Les sols mouillés rendent vos fesses trempées lorsque vient le temps de s’asseoir au sol. C’est donc le moment de prévoir une belle couverture de laine, qui s’agencera avec vos vêtements et qui vous permettra de faire des poses au sol sans avoir trop froid. Elle peut aussi être très utile pour réchauffer un bébé et le laisser dans celle-ci pour une photo. La serviette, quant à elle, servira à essuyer les tables, les balançoires ou tout les éléments mouillés sur lesquels je pourrais vouloir poser vos fesses! Prévoir de jolies bottes de pluie et un parapluie qui s’agencent ensemble, ça aussi ça peut faire de jolies photos originales!

3- Être prêt jusqu’à la dernière minute
Météo Média se trompe très souvent dans ses prévisions au niveau de la température. Des journées à 70% de possibilités de pluie sans une seule goutte lors de mes séances, j’en ai vues énormément! La météo nous fait peur pendant des jours et souvent, il ne se passe rien du tout! Alors, l’idéal est de confirmer la séance le jour même. Juste le temps qu’il vous faut pour vous coiffer et vous maquiller. De cette façon, on évite la déception de se dire «finalement, on aurait pu la faire cette séance!». Il y a des séances que j’ai commencé tout de suite après une averse, d’autres qui se sont terminées avec une averse, mais est-ce que les photos n’étaient pas réussies? Absolument pas. Ça ne m’a pas empêché de livrer des clichés merveilleux qui satisfaisaient les clients. L’important, c’est d’avoir le temps, point. Si vous prévoyez votre horaire en demandant de reporter 2 jours avant parce qu’il annonce de la pluie, vous risquez de devoir reporter très souvent et de vous ramasser avec une séance dehors en décembre au lieu d’octobre.

Pour mieux illustrer mes propos, je me suis dit que quelques anecdotes de séances pourraient vous faire mieux comprendre mon point. De me faire confiance lorsque je vous dit que tout ira bien. De savoir que oui, ce sera beau quand même!

Cette séance, nous l’avons commencée dans nos voitures respectives à attendre qu’il arrête de pleuvoir. Dans le stationnement, à se demander si ça arrêterait. Une averse intense, de l’eau partout. Finalement, pas une goutte pendant la séance et un résultat radieux.

blog500pinterestCelle-là, il faisait tellement froid. Oui, on avait du soleil, mais il ventait et faisait aux alentours de 5 degrés. J’avais mon foulard par dessus le nez et mes mitaines. Les enfants se réchauffaient entre les poses. C’était un matin fin octobre, nous grelottions à la fin. Mais ça ne nous a pas empêché d’avoir des dizaines de magnifiques photos. Une doudou et des gants utiles pour se réchauffer.
blog501pinterest

Celle-ci, c’était hier. Toute la semaine, il annonçait 70% de pluie. Nous avons confirmé la séance quelques heures avant celle-ci seulement. Pas une goutte pendant la journée finalement! Un bel exemple d’habillement par «couche».

blog503pinterest

De gros nuages gris, mais regardez ses yeux!

blog502pinterest

Nous avons reçu plusieurs gouttes pendant la séance et avons terminé sous la pluie.

blog504pinterest

Nous nous promenions avec un parapluie tout au long de la séance, c’était une journée chaude et humide, mais nous recevions des gouttes régulièrement. Une photo en regardant le ciel de la sorte avec du soleil, oubliez le projet!

blog505pinterest

Quelques minutes avant la séance, nous recevions de la pluie. Tout au long de la séance, une fine pluie qui venait et repartait. Regardez les couleurs magnifiques! Une séance à la mi-octobre.

blog506pinterest

Le soleil est sorti uniquement à la fin de la séance, nous laissant prendre quelques photos au couché de soleil. Tout au long de la séance, c’était plutôt un grand ciel gris. Ils étaient parfaitement habillés pour le froid! Voici un bon exemple de choix de vêtements. Un séance à la mi-novembre. Les feuilles au sol.

blog507pinterest

Pour cette séance à la mi-septembre, nous avions tous mis nos bottes de pluie puisqu’il fallait souvent passer dans des flaques d’eau.

blog508pinterest