Sarah Tailleur Photographe »

Séance photo: Et si le problème n’était pas votre enfant?

Une séance photo, ça peut être déstabilisant pour plusieurs. Peu de gens ont l’habitude de se faire photographier et il est rare que mes clients arrivent en me disant «Ah on adore tous se faire prendre en photo et on est tous très photogéniques». Je crois même que c’est tout simplement jamais arrivé. Les lois de la photogénie semble être contre tous, il n’y a jamais personne qui me dit qu’il est photogénique à souhait. Comme si ça nous donnait une excuse si on était pas assez bon, beau ou qu’on ne posait pas comme il le fallait. Pour les enfants, il y aura au contraire les raisons multiples de justifier son humeur. Le manque de sommeil, la faim, les coliques, une mauvaise journée, des vaccins, mais on oublie souvent la base de l’excuse, ce n’est qu’un enfant… Bref, les enfants doivent souvent en prendre beaucoup sur leurs épaules. Mais si ce n’était pas vraiment votre enfant le problème?

J’ose le dire, un bébé de moins de 4-5 mois fait rarement des sourires sur demande lors de sa séance photo. Si on a un sourire, c’est souvent un coup de chance.  J’ose le dire, un bébé de 2 ans fait tout, sauf ce que l’on veut. Il courra, grimacera, grimpera, mais non il ne s’assoira pas calmement sur une chaise pendant 20 minutes. J’ose le dire, un enfant de 4 ans, ça fait des drôles de sourires parfois. Vous aurez beau avoir une tonne de justification, c’est normal et si je n’aimais pas les enfants comme ils sont, je ne ferais pas ce métier. Même si vous me dites que votre nourrisson vous sourit à la maison, il se peut qu’avec moi ça ne fonctionne pas. Il faut comprendre qu’il y a un changement d’ambiance drastique entre le studio et la maison. Vous êtes à la maison, votre plus vieux est à la garderie, papa au travail, bébé rit au éclat enroulé dans sa couverture alors que vous êtes en pyjama et siroté un thé en regardant les rayons de soleil qui entre à l’intérieur avec en arrière-plan votre musique préférée. Maintenant, on se dirige en studio où papa, maman et la photographe s’arrache l’attention du bébé à moins d’un mètre de lui afin d’avoir un mini sourire, votre plus vieux court autour en criant et en lançant son toutou, maman est nerveuse devant la situation, papa se tanne et se fâche contre son plus vieux, bébé se questionne, mais ne sourit pas. Il a peut-être même peur. Et si un grand-parent passait prendre votre plus vieux qui a terminé? Et si un parent allait s’asseoir avec votre plus vieux pendant que la photographe fait son travail? Et si on relaxait tout simplement? Saviez-vous qu’il y a des ambiances favorables à la bonne humeur des enfants et d’autres non? Saviez-vous aussi que le simple fait d’être nerveux ou irritable rendait aussi vos enfants de mauvaise humeur? C’est quelque chose que je vois souvent lorsque certaines séances se dirigent vers un cauchemar. Quand les parents s’emportent, les enfants aussi. Parfois, à coup de stress, à trop essayer d’avoir le contrôle sur le résultat, on perd l’essentiel, c’est-à-dire «le naturel». Des enfants qui n’aiment pas les contraintes, tannés de se faire chicaner parce qu’ils ne veulent pas faire la pose que maman voulait, maman qui est nerveuse passe son temps à dire que son enfant la déçoit, qu’il n’est pas comme ça d’habitude pour se justifier, papa qui semble ne pas avoir le goût d’être là en passant la séance sur son iPhone laissant maman seule avec les enfants… Parfois, oui, la mauvaise humeur d’un enfant peut devenir légitime.

Certes, je ne dis pas que la séance photo est l’endroit pour oublier la discipline et laisser courir les enfants à gauche et à droite, mais c’est un moment de famille avant tout. Un moment pour s’amuser, une expérience tout simplement. Mon but est de rendre l’expérience sympathique et en y ajoutant en plus des souvenirs intéressants. Mais il arrive que vous ne me laissiez pas la chance de vous offrir ces souvenirs. Que ce soit en ayant une idée trop stricte de ce que vos enfants doivent faire ou comment ils doivent agir, que ce soit en me dictant des poses qui ne sont pas adaptées à l’âge des enfants ou encore en venant dans un moment qui n’est simplement pas idéal (chicane de couple, mortalité dans la famille, un enfant malade etc). Mon travail, c’est des vacances pour plusieurs. Les gens viennent pour en profiter, comme on va à l’aquarium ou on va au cinéma. Si ça devient une contrainte pour vous ou pour votre tout-petit, alors on est loin de l’expérience profitable. Arrivez zen, prenez pour acquis que votre enfant fera tout le contraire de ce que vous lui direz, que j’en ai vu plusieurs et que j’ai plusieurs astuces avec les enfants, que je m’adapterai à l’humeur qu’il aura. Trop souvent j’ai vu des mamans vouloir des photos de bébé qui dort avec leur bébé très réveillé, des mamans avec un bébé qui dort voulant des yeux ouverts, des mamans avec un bébé observateur voulant des sourires ou encore avec un bébé sourire voulant qu’il soit plus sérieux, des mamans avec un bébé trop jeune voulant des poses assises, des mamans avec un bébé trop vieux voulant des poses en boule. Votre enfant sera simplement lui et lui seul décidera de ce qu’il fera. Même moi je n’ai pas le contrôle et c’est ce qui fait des petits miracles photos aussi!

photographe, photographie, studio de photo, studio photographie, photo, séance photo, enfant, bébé, maternité, nouveau-né, studio, sarah tailleur, www.sarahtailleur.compinterest