Sarah Tailleur Photographe »

Réussir un classique: La pose du bras

En photographie portraitiste de bébé, il y a des classiques. Qu’on les aime ou non et qu’on les réussisse ou non… On fini toujours par se faire demander un classique. Il faut donc être en mesure de le faire même si parfois nous le faisons à contre-coeur. Le classique le plus courant, est la pose du bras. Dernièrement, je me suis aperçue que tous les photographes la font, mais personne ne la fait de la même façon. Parfois, je vois des détails qui m’agacent beaucoup et qui me donne l’impression que la pose n’est pas maîtrisée. Bien que je ne sois pas la vérité infuse, je vous fait part de mes trucs pour réussir cette pose.

Tout d’abord, cette pause doit être fait avec un bébé de 1 mois et demi et moins. Après cet âge, le bébé est trop raide et tendu. Ce qui donne un résultat moins intéressant, car le nouveau-né semble inconfortable tout simplement. Pour expliquer mes trucs, j’ai joins une image avec de magnifiques dessins!

Voici les trucs pour réaliser une belle pose du bras:

1- La main doit être totalement sous la tête du bébé. Il est important de fermer le pouce avec le reste de la main, car sinon on aura l’impression que la tête du bébé est coincé dans notre main. De plus, si on passe notre pouce dans le cou du bébé, ça écrasera son visage. On ne veut pas d’une photo avec un bébé qui a l’air étranglé. Dans le même sens, la tête du bébé doit être totalement dans la main et non dans le vide ou aux bouts des doigts.

2- Pour les bébés garçons, il est important de camoufler les testicules. Lorsque le bébé est appuyé, elles remontent à l’arrière et peuvent grandement briser le charme d’une photographie. Lorsqu’elles dépassent, on peut demander au papa de placer sa deuxième main sur les fesses du bébé pour ainsi cacher le sexe de l’enfant. De plus, en plaçant la main à cet endroit, on stabilisera la pose.

3- L’angle de la photo est idéalement frontal et la tête du bébé doit être plus élevée que ses fesses. La photographie aura l’air mal cadrée ou mal équilibrée si la tête du bébé est trop basse. Plus le papa montera la main et plus le bébé sera confortable aussi.

4- Pour des raisons de sécurité, il est utile de coller les fesses de bébé contre le bras. On se sert du creux du coude pour appuyer l’enfant et se sera plus sécuritaire. On pense aussi à faire la pose au dessus d’un coussin en restant à genou ou assis. Il peut être dangereux de réaliser cette pose en position debout, car un moindre faux mouvement peut faire tomber le bébé.

Bien entendu, on doit joindre à ces éléments un éclairage adapté, un fond de qualité. Les versions «home-made» avec le panier de lavage à l’arrière ce n’est pas très esthétique. À vos appareils!

bébé, séance photo, enfant, naissant, studio, photographe, sarah tailleurpinterest