Sarah Tailleur Photographe »

Photographie d’enfant: L’art de ne pouvoir revenir en arrière

Lorsque vous venez pour une séance avec bébé, c’est pour vivre avec moi un beau moment de votre vie. Vous êtes fiers de me montrer le résultat de la bedaine que j’ai souvent vu passer avant ou simplement heureux de me rencontrer avec le nouveau venu. Pour moi, c’est un merveilleux moment que de partager cette expérience et ce bonheur avec vous. C’est un moment que vous vivez maintenant et que vous apprécierez plus tard. Tout comme un bon vin, les photographies sont de plus en plus savoureuses en vieillissants. En offrant une séance photo à votre enfant, avez-vous réellement conscience de tout ce que vous lui offrez?

C’est avant tout pour vous que vous le faites, pour avoir de belles photos, une décoration ou encore des cartes de remerciement. Que ce soit pour exhiber votre poupon sur Facebook ou bien pour offrir en cadeau à Noël, vous voyez avant tout un côté utile à la chose. C’est une idée rationnelle à la base que de faire une séance photo. On pense que c’est purement égocentrique, qu’on se paie un luxe, mais en réalité c’est très altruisme que de payer des souvenirs à notre enfant. Biensur, les souvenirs non-matériels sont aussi importants, je ne vous dirai pas de venir 14 fois par mois faire une séance et ne pas aller en voyage en échange. Je vous dirai toutefois qu’une fois qu’une étape de la vie de l’enfant est passée, on ne peut la refaire. D’où l’importance d’avoir de bons clichées, de bons souvenirs.

Ce soir en feuilletant mon album photo de famille, je me suis surprise à regarder des photos que j’avais vue à maintes reprises. Des photos que je connaissais déjà par coeur, mais que j’adore explorer de nouveau. En regardant le tout, je me suis rendue compte que les enfants d’aujourd’hui avaient une chance énorme de par l’instantanéité des photos. Après une journée de vie, l’enfant a parfois déjà une centaine de photos à son actif. Pour ma part, j’ai une ou deux photo à mon retour de l’hôpital et c’est tout. Sur un 24 poses, on ne devait pas manquer son coup! Les gens hésitent souvent à investir dans des photographies, car il s’agit d’un service et non d’un bien matériel. Vous direz que je ne suis pas très objective, mais de grâce offrez ces souvenirs à vos enfants. En grandissant, le fait d’avoir des photos de qualité de son enfance représente beaucoup. De bien voir ses traits, de savoir à quoi on ressemblait, de voir notre personnalité à travers une photo, de pouvoir montrer à nos enfants comment nous étions et à qui nous ressemblions… C’est la base de la photographie. C’est d’ailleurs pour ça que l’on prend des photos, pour avoir des souvenirs imprimés. Des souvenirs qui vont au delà de nos pensées, qui permettent de mettre une image à des mots. La première année d’un enfant est remplie de changement, on passe d’un bébé naissant à un bébé qui s’assoit, qui marche et qui rit. Vous êtes chanceux d’être spectateur de la vie de votre enfant, laissez-leur pouvoir l’être un peu à leur tour.

Incrustez-vous un peu dans ma vie maintenant!

Sur la première photo, on me voit avec un de mes 2 frères Sylvain. Ma mère me racontait qu’il pouvait cesser toutes les activités qu’il avait entâmées seulement pour venir me donner mon biberon. C’est un petit moment bien particulier que j’aime regarder. Voyez la concentration et la tendresse dans ses yeux!

La deuxième photo, ce petit bébé chevelu, et bien c’est encore moi! Je n’arrête pas de dire que je veux un bébé chevelu, j’ai peut-être des chances! J’étais un bébé tout neuf si on peut dire ça comme ça. Un gros bébé que ma mère disait!

Sarah Tailleur PhotographepinterestSarah Tailleur Photographepinterest