Sarah Tailleur Photographe »

Les matinées de Louis… C’est quoi?

Avec l’arrivée de mon deuxième enfant Louis, j’ai découvert un instinct maternel que je n’avais pas autant ressenti à mon premier enfant. L’esprit de famille et l’importance de celle-ci, c’est vraiment au deuxième que je l’ai réalisé. Comme si avant Louis, nous étions deux adultes avec un enfant et que maintenant, nous étions officiellement une famille. Une vraie famille avec un horaire compliqué à gérer, des petits yeux souvent cernés, mais le coeur plein d’amour. Avec la famille et les enfants vient ce qu’on nomme la conciliation travail/famille. À un enfant, tout le monde veut garder, le voir et les parents s’arrangent toujours. À deux enfants, on jongle un peu plus. Ayant un congé de maternité très court, ça me faisait parfois un peu de peine de voir des mamans accompagner leur bébé pendant la première année de sa vie, alors que moi, j’étais au boulot à ses 3 mois. J’ai reconnaissais l’importance de passer du temps avec mes bestioles, mais je voulais le faire sans pour autant hypothéquer ma vie sociale et mon compte en banque. Parce qu’on va se le dire, rester à la maison avec ses mignons, ce n’est pas ce qui a de plus lucratif pour une travailleuse autonome. J’ai donc innové pour inventer la promotion «Les matinées de Louis»!

Les matinées de Louis, c’est l’exemple le plus vrai, le plus proche de ma vision de ma vie idéale. De comment on peut concilier le boulot et les bébés tout en ayant une tonne de plaisir. Ces matinées, ça permet à 3 mamans d’avoir de jolies photos et de passer un bon moment. En gros, lorsque je sais que mon petit dodu sera à mes côtés une journée et que j’aurai envie de réaliser une matinée, j’annonce une date sur ma page Facebook. Ainsi, trois autres mamans et leur bébé pourront venir passer la matinée en studio avec nous. Je demande à ce que les bébés aient des âges précis, simplement pour que la chimie opère. Lorsqu’il y a un enfant beaucoup plus âgé ou beaucoup plus jeune, il y a moins d’interactions et les mamans sont moins au même endroit dans leur vie. Les enfants jouent moins ensemble et les prises de vues sont plus compliquées à gérer. J’aime qu’on puisse échanger, se donner des trucs et être cernées en gang (haha!). D’ailleurs, l’âge requis évoluera au même rythme que celui de Louis. Comme il est la raison de cette activité, je veux qu’il soit toujours entouré de petits amis de son âge. Pendant environ 90 minutes, on s’installe au sol, les bébés jouent, les mamans discutent et surveillent monsieur Louis et pendant ce temps, je vous jase et je photographies chacun des bébés un à la fois. Chaque bébé a droit à un fond coloré au choix de sa maman. Cependant, jusqu’à maintenant, les mamans ont presque toujours essayées le fond des autres bébés aussi. Ainsi, vous ressortez avec des photographies sur 3 fonds différents plutôt qu’un seul si le choix de couleur des autres mamans vous attire. Bref, pendant qu’on jase et que Louis est heureux de voir des «amigos», moi je fais des photos de vos petits. Ça se peut que je sois dérangée par une couche pleine, un Louis qui pleure ou un boire. Ça fait partie de la «game» dans le fait de travailler avec son bébé et c’est une règle que vous acceptez en venant dans un cadre plus détendu qu’une séance conventionnelle. Vous ne venez pas rencontrer uniquement une photographe professionnelle, vous rencontrez avant tout une maman. Une maman accompagnée de son bébé et toutes les responsabilités que ça implique.

Pourquoi faire ce type d’activité rencontre? Parce que de un, ça fait du bien. De se retrouver avec d’autres femmes qui nous comprennent. De ne pas se sentir jugée quand on arrive avec les cheveux un peu fous et de la salive sur le chandail. Parce que des fois, être en congé de maternité seule, c’est long. Et parce que moi, je ne peux m’offrir ce congé. Ça me permet donc de me sentir un peu plus «maman» et de vivre à un rythme moins fou avec mon gars. Et surtout, parce que ça vous permet d’obtenir des photographies à un prix digne d’un congé de maternité. Il n’y a pas de prise de vue avec les mamans, alors on se gâte le linge «mou», la couette et le confort. Alors, c’est ça une matinée de Louis!pinterest

Ah! Et pour ceux qui demandent… Il y aura sans doute un jour des matinées d’Olivia. Seulement, j’attends que Louis soit un peu plus vieux pour me sentir moins coupable de l’envoyer à la garderie sans sa soeur. 😉

Voici quelques photographies qui ont été prises dans le cadre des matinées de Louis. Pour vous montrer que ça donne aussi de superbes résultats:
pinterestpinterestpinterestpinterestpinterestpinterest