Sarah Tailleur Photographe »

6 trucs pour réussir une séance enfant/bébé

Les enfants ne sont pas aussi faciles à photographier que des adultes. Il n’y a aucun truc infaillible, mais en voici 5 qui peuvent être bénéfique pour rendre votre séance photo beaucoup plus facile.

1- Ne leur mettez pas de pression:
Les enfants sentent le stress autant que les adultes. Si ils se sentent forcés de faire une pose, car maman veut avoir absolument celle-là. Il y a de forte chance que la pose ne fonctionne pas. Les enfants ont besoin de sentir que la séance est un jeu, une partie de plaisir et non une heure d’obligation. Ça ne doit pas devenir une punition que de se faire prendre en photo. Éviter de faire une liste de toutes les poses que vous voulez, car c’est avant tout eux qui décideront de ce qu’ils feront.

2- Respecter l’horaire de l’enfant:
Si vous venez pendant l’heure de la sieste ou encore du boire, l’enfant sera peu collaboratif. Il est important de prioriser son horaire avant le vôtre. Il est souvent préférable de venir le matin. Pour un bébé naissant, une pause pour le boire est souvent nécessaire et est calculé durant votre temps de séance.

3- Une récompense et ses peluches:
Une surprise peut devenir assez rapidement un argument de taille lors de la séance. Il ne s’agit pas d’acheter le plus gros cadeau possible… Un suçon, un sac à surprise ou un tour au parc fera plaisir à votre tout petit. Ne leur dites pas de quoi il s’agit avant la fin, de cette façon leur curiosité continuera d’être éveillée. On leur donne seulement des indices, sourires garanties!

Apportez aussi leurs jouets/peluches préférés, ils peuvent faire de bons accessoires pour les photos. De plus, si son ourson préféré prend des photos comme un grand… Il y a de fortes chances que votre enfant soit plus ouvert à l’idée d’aller le rejoindre.

4- Chaque chose en son temps:
Un bébé de 5 mois ne fait pas les mêmes poses qu’un enfant de 1 an. Il ne faut pas venir dans le but de ne pas avoir à reprendre des photos pendant le plus longtemps possible. Si l’enfant ne s’assoit pas seul, il ne le fera pas pour les photos et surtout il n’existe pas de truc magique pour le faire. Même chose pour le sourire, il est très rare qu’un bébé en bas de 4 mois sourit  lorsqu’on le veut. Si votre bébé sourit parce qu’il test ses expressions faciales, ce n’est pas parce qu’il est chez le photographe qu’il le fera de nouveau. Il faut donc cibler les poses qui sont en lien avec l’âge de votre bambin.

5- Une fois la limite atteinte, on ne peut pas revenir à l’arrière:
Un enfant a des limites et lorsque la fatigue se fait sentir, il est temps d’arrêter la séance.  Si bébé hurle et qu’il est  son 2e boire durant la séance, il y a de fortes chances qu’on ait atteint le point de non retour. Avec l’expérience, je sais lorsque nous avons atteint le maximum de ce que l’on pouvait avoir avec bébé, il est donc important d’arrêter et de respecter l’humeur de votre tout-petit.

6- De la discipline:
Il est primordial de conserver votre autorité durant la séance. La photographe n’est pas une gardienne et ni un moment de répit pour oublier son rôle de parent. Plus on leur laisse de liberté, plus les enfants en prendront. Un enfant qui joue avec l’équipement, fouille dans les tiroirs ou encore jette des choses par terre ne donnent pas une bonne ambiance de séance. Ce qui cause des séances agitées, difficiles et laissant peu de bonnes photos.

Maintenant que vous avez plusieurs trucs, l’important est de les mettre en vigueur avant une séance! Si vous avez des questions ou des hésitations, il est bien de m’en parler. Je pourrai vous signifier mes préférences pour avoir une séance qui sort de l’ordinaire!

pinterest