Sarah Tailleur Photographe »

Séance photo: Qu’est-ce qu’on peut retoucher?

Il est toujours un peu ardu de montrer des exemples de retouche publiquement. Les modèles ne tiennent pas à se montrer non-retouchés et sont souvent moins à l’aise d’être montrés autrement qu’à leur meilleur. D’ailleurs, je comprend totalement ce point de vue  et c’est pour cette raison que j’opte souvent pour des recadrages serrés ou des photographies qui n’ont pas subies de retouches majeures. De sorte à ne pas nuire à l’image qu’on les gens d’eux-mêmes. Toutefois, cette retenue engendre beaucoup de question sur la retouche photo. Les gens qui m’engagent veulent savoir ce qui est inclut dans le prix, les alternatives possibles. Et surtout, qu’il est parfois possible de ne pas devoir annuler un rendez-vous pour un bouton apparu la veille. Alors, qu’est-ce qui est retouché et inclut dans le prix?

Éclairage, traitement, fond
La base de la retouche, j’ajuste les contrastes de la photographie, les couleurs et j’y ajoute mon traitement de couleur qui fait partie de mon style. Par la suite, si mon fond a une déchirure, si on voit un de mes flash ou encore le plancher, ce sont des éléments qui sont automatiquement enlevés. Si il manque un peu de luminosité, si il y a une dominante de couleur. Bref, on parle d’une retouche de base qui a pour but de donner une base plus professionnelles aux photos et de bien sortir à l’impression. Pour éviter qu’une photo sorte rose ou encore trop sombre.

La peau
La peau est un élément souvent ciblée par la retouche photo. C’est d’ailleurs l’élément qui permet souvent le plus de dire qu’une photographie est trop ou pas assez retouchée. L’excès ne pardonne pas et le manque non plus. Il faut apprendre à doser. Pour moi, la dose c’est de conserver les pores de la peau, les rides naturelles, les cicatrices ou encore des grains de beauté.  Si vous croyez que vous perdrez 20 ans d’âge en venant faire une séance ici, vaut mieux s’abstenir de faire appel à mes services. Ce n’est pas mon mandat tel que je le vois. Le but de la retouche de la peau est, avant tout, d’enlever les imperfections cutanées qui n’auraient pas été présentes si on était venu à la séance la semaine suivante. On enlève donc les boutons, les rougeurs, les coupures de rasoir, une égratignure, une blessure. Idéale pour un bébé qui a une prune dans le front ou une future maman qui a une poussée de boutons. Ça fait partie des gens et ça ne disparaît normalement pas du jour au lendemain. Donc, à moins de me dire que vous ferez enlever un grain de beauté la semaine suivante, ce n’est pas une retouche que je suggère.

photographe, retouche, séance photo, retouche photo, photoshop, sarah tailleur, www.sarahtailleur.compinterest

Les indésirables
Les indésirables, c’est ce que j’appelle les éléments qui sont présents, mais inintéressants. On peut parler d’une étiquette de vêtement qui ressort d’un chandail, une petite culotte qui sort du pantalon ou encore un enfant qui court en arrière-plan, mais qui n’était pas sensé y être. Bref, les indésirables sont tous les éléments qui doivent partir pour qu’une photo soit professionnelle. Ce sont des éléments qui attirent l’oeil sans raison, mais qui ne devraient normalement pas le faire. Si vous avez une jolie photo, mais que la seule chose que l’on remarque est votre soutien-gorge qui parait en dessous de votre chandail, c’est raté. Si vous avez une jolie photo, mais que vous avez perdu un faux ongle, c’est raté. Si vous avez une jolie photo, mais que vos bretelles de soutien-gorge sont apparentes, c’est raté. Le but, c’est de remarquer seulement le modèle, l’action et rien d’autre! On épure la photo au maximum. C’est le même principe que de prendre une photo à la maison et avoir en arrière-plan une prise de courant, une poubelle et une pile de linge. On ne veut pas que l’arrière-plan ou qu’un détail fasse dévier le regard.

photographe, retouche, séance photo, retouche photo, photoshop, sarah tailleur, www.sarahtailleur.compinterestretouche, photo, sarah tailleur, www.sarahtailleur.com, photographiepinterest

La poignée d’amour
La mal aimée des modèles, on aime pas voir une poignée d’amour ou un double menton en photographie. De plus, il faut comprendre que la plupart du temps, les personnes que nous côtoyons nous voient en mouvement et n’analysent pas notre morphologie. Toutefois, lorsqu’on se fait prendre en photo, on doit faire face à un jugement sur une image fixe. Une image qui fixera autant vos défauts que vos qualités. Pire, une image qui peut même accentuer vos défauts. Par exemple, le studio fait ressortir les rides, les cernes, les imperfections cutanées et peut même faire ressortir une poignée d’amour de par un contraste plus fort. Donc, on semble plus vieux ou plus fatigué, plus gros ou plus boutonneux. Ce qui n’est pas nécessairement la réalité en soit. De plus, je considère que c’est le petit plus que plusieurs personnes aiment de leur séance photo. On se paie un petit luxe, une manière d’être avantagé, d’avoir quelque chose de différent. Encore une fois, on s’entend, si vous pesez 250 livres, vous ne pèserez pas 150 livres sur votre photographie finale. On parle plutôt d’une masse qui se créé à cause d’un jeans trop serré, un bras écrasé qui fait qu’il semble plus gros, un menton qui semble doublé ou même triplé à cause d’un éclat de rire. Bref, les possibilités sont infinies et nous analyserons ensemble ce que nous pouvons effectuer.

La peau La peau est un élément souvent ciblée par la retouche photo. Cpinterest

La retouche fait donc partie de mon travail au même titre que la prise de vue. Sur un contrat, je fais plus de retouche que le temps de prise de vue requis. On parle alors d’un travail minutieux et technique. Évidemment, je suis consciente que la retouche ne fait pas l’unanimité, mais d’un autre côté, si elle était détestée, mes services ne seraient pas aussi appréciés qu’ils le sont présentement. Vous êtes plusieurs à me faire part de vos commentaires, à vous trouver beau, à trouver vos photographies extraordinaires, à me dire que la retouche a fait toute la différence sur votre service. De plus, toutes les photographies que vous voyez sur ma page, mon site, mes pubs sont retouchées. Si elles vous ont attirées, alors vous ne pouvez pas être complètement contre la retouche. En espérant que vous comprendrez mieux cette facette du métier, car elle fait aussi partie du style artistique du photographe. C’est faux de dire que n’importe qui peut retoucher une photo.