Sarah Tailleur Photographe »

Séance photo: Et si je n’étais pas à l’aise?

On regarde le portfolio du photographe à répétition, on trouve que les gens sont naturels et beaux. On se demande si on peut être aussi bons qu’eux? Heureusement, la réponse c’est oui. Ces gens que vous voyez ne sont pas des mannequins professionnels, ils ne sont pas moins bons ou meilleurs que vous. Ils sont simplement comme vous. Presque tous les gens que vous voyez que ce soit sur ma page Facebook ou mon site Web sont des gens qui sont arrivés en me disant qu’ils avaient des craintes, des interrogations ou simplement qu’ils n’étaient pas photogéniques. Ces gens pas trop confiants, c’est probablement 90% à 95% de mes clients qui en sont à une première séance avec moi. Et même que 5% à 10%, ça paraît gros pour représenter les gens qui se disent à l’aise devant l’appareil photo. Je pourrais réduire à 2% ce type de personne alors! Lors d’une deuxième ou troisième séance, je remarque déjà une attitude différente du client. On peut, de plus en plus, faire des photographies différentes et oser. En soi, c’est intimidant la prise de photo et je manquerais d’honnêteté si je vous disais que c’est naturel pour tous. Mais est-ce que ça veut dire que vous serez forcément impossible à photographier? Absolument pas!

Lorsque vous engagez un photographe professionnel, vous engagez aussi tout son bagage, son expérience et sa personnalité. Au-delà du portfolio et du résultat, vous faites affaire avec un humain. Ne l’oubliez jamais! Et être photographe, c’est avant tout, être humain. Une personne qui grâce à ses capacités humaines réussira (ou pas) à vous faire oublier votre gêne ou vos peurs. Je reçois souvent des courriels de photographes qui débutent qui me demandent «comment on rend les gens à l’aise?», sérieusement c’est la question la plus difficile qui soit. Pourquoi? Parce que c’est une partie innée et naturelle de la personnalité du photographe. Ça se développe avec l’expérience, mais je ne crois pas que ça se créé de toute pièce. Un peu comme on ne saurait expliquer pourquoi il y a des personnes charismatique et d’autres non. Être à l’aise avec les gens, être bon communicateur ou aimer le service à la clientèle, non ce n’est pas donné à tous et c’est très important chez un photographe portraitiste. Vous entrez en contact avec une personne dans un moment où elle est particulièrement déstabilisée. Un mélange de peur, de manque de confiance, de stress et pour plusieurs une vision d’eux-même particulièrement déformée menant à l’auto-critique. Tous des sentiments qui peuvent mener une expérience désagréable si ils ne sont pas bien gérer par le photographe.

Souvent, dans les 5 premières minutes, je suis capable de connaître la personnalité des gens. Une première analyse de la famille et voici la première question que je me pose «Qui a le goût d’être ici et qui n’a pas envie?». Ça c’est ultra important, car non ce n’est pas forcément toutes les personnes présentes qui avaient le goût d’y être. Par exemple, les gars y sont souvent pour leur conjointe. Je sais donc que je suis mieux de débuter avec eux et de les laisser s’asseoir et observer la séance le plus rapidement possible. Une autre question que j’analyse régulièrement «Sont-ils classiques ou excentriques?». Ce détail se verra souvent dans les vêtements, un couple qui apportera des vêtements plus chics et dans des couleurs neutres n’aimeront pas le même style de photos que celui qui aura apporté des déshabillés, un sac de bijoux et des vêtements très colorés. Par la suite, l’analyse de la personnalité. Je ne pourrais dire d’où ça vient, mais c’est naturel. Un peu de psychologie de base j’imagine… Une future maman qui parle sans arrêt et demande régulièrement si tout va bien, probablement une personne insécure qui aura besoin d’être guidée plus que la moyenne. Un couple qui fait des blagues, qui jase et a le sourire facile et qui a une tonne d’accessoires, des gens probablement très ouverts à de nouveaux concepts et prêts à participer. Une maman qui arrive l’air découragé et soupir presqu’à son arrivée, j’ai besoin d’être en forme, car je devrai gérer un peu plus les enfants qu’à l’habitude. Bref, les clients sont tous différents et c’est à moi à me fondre à eux et non l’inverse. Un photographe qui croit que c’est uniquement aux clients de faire des compromis et d’aimer ce que celui-ci leur proposera, c’est un photographe qui travaille que pour lui-même et non avec les clients. On ne travaille pas pour des clients et les clients ne sont pas non plus soumis à nous. On travaille en collaboration avec les clients, pour le plaisir de tous.

On parle souvent peu de cet aspect comme on accorde souvent beaucoup plus d’importance au résultat, mais la chimie avec le photographe est la base d’une relation gagnante et d’un résultat qui sortira de l’ordinaire. C’est avec les clients qui sont à l’aise avec moi et vice-versa que je fais souvent mes meilleures photos. Et c’est aussi un élément qui fera qu’on verra l’étincelle dans vos yeux… ou pas! Lorsque vous sentez la chimie du modèle et de son photographe à travers son portfolio et ce, en offrant un résultat qui est personnel à chaque client, vous rencontrerez probablement quelqu’un qui saura vous prendre comme vous êtes réellement. Être humain, c’est ce qui forme la base des bons photographes portraitistes selon moi.

Voici une photo de 2 modèles qui en étaient à leur première expérience photo avec moi. On ne peut douter de la complicité et du naturel de cette photo!

à lpinterest