Sarah Tailleur Photographe »

Séance Photo: Arriver à l’heure et aviser des absences

Je vous entends déjà «Est-ce qu’elle est réellement entrain de faire un article sur ce sujet?». Dites-vous que si je ne voyais pas que c’était nécessaire, je ne le ferais pas. Oui, ma maman m’a toujours dit qu’il fallait être ponctuelle. C’est même un problème maintenant, j’arrive parfois 20 à 30 minutes d’avance à mes rendez-vous. Par contre, j’y suis à l’heure exacte. Ça, c’est moi quand je suis cliente. Il y a aussi moi qui est travailleuse autonome et qui gère un calendrier à 1 mois de préavis. Ne pensez pas que je suis rigide au point de ne pas digérer un retard de 5 minutes, je suis humaine et avec des enfants ce n’est pas toujours évident d’être à l’heure. Toutefois, j’aimerais vous expliquez pourquoi (autre que pour des questions de respect) je déteste particulièrement les retards et les absences sans avis.

Lorsque je travaillais pour une chaîne, les règles étaient très claires. Après un certain nombre de minutes, les clients perdaient automatiquement leur rendez-vous et devaient prévoir une autre date. De plus, un dépôt était encaissé lorsqu’ils ne se présentaient pas. Moi dans tout ça? Je ne veux pas devenir une gestionnaire de retards, je ne veux pas vous menacer, vous ajouter de la pression… Je veux simplement faire ce que je fais de mieux; être photographe.

Pourquoi est-ce que les absences et les retards me dérange?

1- La qualité
La qualité de mon service est, entre autre, axé sur le temps dont je dispose avec vous. Contrairement à beaucoup de studios, je ne vous chronomètre pas et je ne veux pas avoir à le faire. Ça casse l’ambiance et ça ajoute une pression inutile. Je prévois beaucoup de temps pour être certaine que je pourrai vous offrir le meilleur de moi-même selon le type de séance désiré. La séance, autant que le visionnement et les changements de fonds/vêtements sont importants. Pour vous, c’est peut-être un simple retard de 15 minutes, mais le temps d’arriver, de vous préparer, de remplir le contrat, on aura perdu 35 minutes de la séance. 35 minutes qui auraient été parfois fortement appréciées pour prendre le temps d’allaiter un bébé, de le calmer ou pour essayer d’autres poses. Votre retard nuit à la qualité de vos photos, de votre séance et de mon service.

2- Le profit
Je fais ce métier parce que je l’adore. Certes, une très bonne raison, mais tout comme vous j’ai des comptes à payer. Le côté plate du travail. En tant que travailleuse autonome, je prévois toujours mon budget de la semaine. Je calcule que chaque contrat équivaut à un minimum de X$ et je peux savoir si je rentre dans mon chiffre d’affaire mensuel. Pour vous, de ne pas vous présenter sans aviser, c’est peut-être bien normal. Pour moi, c’est un rendez-vous que j’aurais pu offrir à quelqu’un d’autre. Ce, sans couper dans ma paie de la semaine. Je n’ai pas un versement bancaire dans mon compte aux deux semaines, ma paie, c’est vous. Je prévois ces imprévus, j’ai de l’argent de côté et je ne dis pas ça pour me plaindre. C’est simplement que si j’ai 5 clients qui me font le coup dans mon mois, c’est un minimum de 500$ que j’aurai perdu.

3- Le temps
Mon dernier rendez-vous s’est terminé à 13h45. À 15h00, j’en ai un autre. 15h20… Personne. 15h30… Personne. «Peut-être qu’ils pensaient que c’était à 15h30?» 15h45… Personne. 16h05… Je ferme les lumières du studio. Ce qui veut dire, qu’en réalité j’étais en congé depuis 13h45. Par contre, j’ai fait le ménage du studio, préparer mes dossiers et attendu mes clients. Si j’avais su que je n’avais pas d’autres clients, après un petit ménage du studio, à 14h00 j’aurais été libre de sortir, de faire ce que je voulais. Mais non, à 16h05 et je suis toujours chez moi et j’ai perdu 2h15 de mon temps pour quelqu’un qui n’a même pas pris 2 minutes du sien pour me contacter. Fâchant non?

Je comprends les imprévus, je prends d’ailleurs vos coordonnées pour m’assurer de vous joindre en cas d’imprévus de ma part. Je peux moi-même être malade, devoir me déplacer pour une urgence ou encore avoir un dégât d’eau chez moi. C’est humain. Plate, mais humain. Certains clients ne se présentent pas et me recontactent ensuite pour m’expliquer la raison de leur absence. Une urgence. Impossible de m’appeler. Je comprends, je vous l’assure. Le simple fait de me contacter pour me le dire me calme et je suis prête à accueillir les clients à nouveau sans problème. Ce n’est pas les imprévus qui me fâchent, mais bien ceux qui préfèrent ne pas se présenter et ne jamais redonner de nouvelles… Alors la prochaine fois que vous ne pouvez vous présenter à un rendez-vous, que ce soit chez la photographe, le coiffeur ou l’esthéticienne, soyez assez aimable pour aviser.

retard, rendez-vous, séance photo, annulation, politique dpinterest