Sarah Tailleur Photographe »

Retoucheur photo et graphiste: Le même métier? Vraiment?

Le métier de retoucheur photo n’est pas très connu du grand public, les gens se l’approprient parfois sans talent et les talentueux finissent souvent pas laisser tomber le tout pour se lancer en photographie. Comme il s’agit d’un métier peu connu, ça implique aussi que c’est un métier où il y a peu de formations. Certes, il y a le DEC en graphisme, le DEP en infographie, le DEP en photographie, le BAC en design graphique… mais parlons-nous vraiment de formation spécifique en retouche photo? Il y a aussi des entreprises privées qui offrent des cours, mais pouvons-nous obtenir un diplôme reconnu?

Le plus gros problème de notre domaine est probablement le manque d’informations qu’on les gens sur le sujet. On entend souvent des phrases clichés et on doit se battre tous les jours pour y remédier. De sorte à ce que votre beau-frère informaticien qui a «cracké» Photoshop ou votre oncle avec un bon appareil ne deviennent plus une alternative valide dans votre tête. Les formations étant rares, je ne vous cacherai point qu’il est extrêmement difficile de trouver un retoucheur talentueux qui convient à notre style. Mais, sachez qu’il s’agit réellement d’une vocation et d’une profession que d’être retoucheur photo. Pour connaître très bien le sujet (j’ai un DEC en graphisme et un BAC en design graphique), je peux vous assurer qu’un graphiste n’est pas fondamentalement un retoucheur et comme un retoucheur n’est pas un graphiste. Lors de mes études, j’ai touché à plusieurs sphères artistiques. De la peinture à la photographie en passant par l’illustration et l’intégration Web. Toutefois, c’est moi qui savais ce dans quoi je pouvais performer et je n’avais pas de talent dans tout. J’ai eu autant de cours d’illustration que de photographie, pourtant je suis toujours encore mauvaise en illustration! J’ai eu autant de cours de Web que de photographie, mais ne me demandez pas d’intégrer un site Web… Chaque graphiste a ses intérêts et ses talents. Pour ma part, j’avais de la facilité avec la retouche photo et la prise de vue. J’ai donc poussé cet aspect du métier. Ce ne sont pas tous mes collègues qui pouvaient en faire autant et ce, malgré la même formation. Comme plusieurs étaient très habiles en illustration et que je ne pouvais jamais égaler. Donc, avec la même formation de graphiste, nous étions pourtant tous uniques dans nos métiers. Comme un BAC en médecine ne forme pas des gynécologues ou des chirurgiens, ce sont des spécialités et non des acquis.

Là où je veux en venir, c’est que chaque métier artistique a ses attraits et ses spécificités. Il est facile de généraliser et de croire que l’on peut être ce que l’on veut en ayant 2-3 logiciels et une bonne confiance en soi. Ce n’est pas uniquement que de connaître Photoshop que d’être retoucheur photo. C’est aussi comprendre le corps humain par coeur, d’avoir de la facilité à analyser, travailler avec minutie et surtout être capable de bien doser et surtout réussir à donner le «Waw» qui manque à une photographie. Donc, si vous êtes graphiste, il se peut que vous soyez aussi illustrateur, photographe ou encore retoucheur photo… Mais ce n’est pas un acquis et tant que vous mettrez pas d’efforts pour vous spécialiser, vous ne pouvez vous vanter d’être tout à la fois.

retouche, retoucheur, retouche photo professionnelle, retoucheuse, emploi, photographie, graphiste, infographiste, designer graphiquepinterest