Sarah Tailleur Photographe »

Retouche photo: Questions/Réponses

À chaque fois que je publie un article sur la retouche photo, comme celui d’hier, celui-ci se conclut toujours avec un lot de questions par messageries privées. Je dois avouer que je ne considère pas que mon mandat de photographe est de former des gens en retouche, je montre ce que je fais à mes clients et c’est pour ainsi mieux faire comprendre l’autre facette de mon métier. Si ça intéresse d’autres personnes par le fait même, tant mieux! Je suis prête à faire le tour globalement de ma technique, mais de donner mes techniques c’est une autre histoire. Je ne fais pas de tutoriels explicatifs par choix et ne compte pas non plus en faire. Possiblement que si un jour je choisis de le faire, ce sera sous forme de cours payants. Je crois que plusieurs photographes le font déjà très bien et surtout que si j’ai investis beaucoup d’argent dans ma formation, ce savoir n’est pas gratuit et à donner. Plutôt que de devoir répondre à répétition aux mêmes questions, je me suis dis que de faire un article serait peut-être plus facile ainsi.

Voici donc un aperçu des questions qui me sont souvent posées.

1- Quelle formation as-tu suivi?
J’ai fait une technique de 3 ans en graphisme au Cégep de Sainte-Foy et j’ai ensuite fait un Baccalauréat en Arts Visuels/Design graphique. Pendant ma technique, j’ai aussi travaillé pendant 2 ans dans un studio de photographie grand public, qui m’a principalement aidé à connaître le service à la clientèle. Toutefois, je n’y ai fais aucune retouche comme il n’y en avait pas réellement d’effectuer sur place. Mais attention! Je ne considère pas qu’un graphiste de formation est nécessairement un retoucheur photo ou un photographe. Il faut pousser de manière autodidacte, par essai/erreur et surtout en ne cessant jamais de voir plus loin.

2- Depuis combien de temps es-tu photographe?
Embauchée à 17 ans presque 18, j’ai travaillé 2 ans dans un studio pendant mes études. Suite à ma démission, j’ai été 1 an à faire mes premières expérimentations en solo, à m’équiper, en même temps que de travailler comme graphiste au gouvernement. J’ai, encore une fois, démissionnée de mon emploi pour me lancer à temps plein et depuis bientôt 3 ans, je travaille uniquement en photographie sans autre revenu. Étant ma propre boss, c’est devenu difficile de démissionner. Je conserve donc ce métier que j’aime beaucoup! Donc, environ 6 ans. Je viens tout juste d’avoir 24 ans pour les curieux.

3- Avec quels logiciels travailles-tu tes photographies?
Je débute par une retouche de base sur Camera Raw, qui se trouve à être un logiciel d’Adobe dans le traitement des fichiers Raw. Je poursuis ensuite cette retouche pour approfondir avec Photoshop CS6. C’est dans ce logiciel que je fais la majeure partie de mes retouches. Encore une fois, l’outil ne fait pas le professionnel, mais bien les connaissances qu’il a dans cet outil. Je n’utilise pas Lightroom ou d’autres logiciels que ceux-ci pour ma retouche.

4- Où peut-on se les procurer?
Sur le site d’Adobe. Lorsque j’en ai effectué l’achat, il y avait possibilité d’acheter le tout pour un prix fixe. Maintenant, ça semble être à payer par mois. Je ne pourrais pas réellement plus vous renseigner à ce sujet comme je n’ai pas procédé ainsi. Je crois que certains magasins d’électroniques vendent des logiciels de ce type aussi. Pour le reste, il y a beaucoup d’informations sur le site d’Adobe.

5- Ça coûte cher, peut-on le pirater?
Qui a dit qu’être photographe n’était pas dispendieux? Je travaille avec des logiciels achetés. Ce qui veut dire que je les ai payés, aux alentours de 1000$ à l’époque il me semble afin d’avoir aussi mes logiciels de graphisme. Je ne suis pas celle qui vous dira de les pirater et je ne vous indiquerai pas non plus où le faire. Ce n’est pas un marché que j’encourage. Pour ma part, c’est un investissement légal que j’ai voulu faire. De plus, lorsque vous pratiquez de manière légale, comme je le fais, vous pouvez déduire d’impôt ce genre d’achat. Je ne peux me permettre d’avoir une version piratée qui passera son temps à planter alors que je suis sur un projet avec des clients. Je voulais m’assurer d’une qualité, sans virus, sans bug, mais aussi de pouvoir avoir des ressources si j’ai des problèmes avec celui-ci.

6- Donnes-tu des cours de retouche?
Pour l’instant, ce n’est pas un projet que je caresse. J’aimerais peut-être un jour enseigner la photographie, mais pour l’instant ce n’est pas un projet. La retouche que j’effectue est, avant tout, pour mes clients. Je ne vise pas de former des gens ou de faire des cours.

7- Est-ce que tu effectues des contrats de retouche?
Il m’arrive de prendre des contrats de retouche pour des particuliers. Par exemple, une femme avait des photos de mariage  avec son père décédé prise par son oncle, elle voulait qu’elle semble plus professionnelle pour les afficher chez elle. Son oncle étant d’accord,  j’ai effectué une retouche sur quelques photos pour un montant fixe. Il faut alors fournir une photographie de haute résolution et dont vous détenez les droits. La meilleure façon de savoir si vous détenez les droits est que celui qui l’a prise vous accorde la permission. Permission que je demande de voir, en cas de doute. Sachez que peu de photographies prises par des photographes sont libres de droits et dans ce cas, je ne peux pas les retoucher.

8- Puis-je retoucher les photographies prises par un photographe?
À moins d’avoir acheter les droits d’auteurs (ce qui est rare), il n’est pas possible de modifier une photographie prise par un photographe professionnel. Les droits d’auteurs sont vendus souvent plus chers et principalement pour les contrats corporatifs où les entreprises paient plus chers pour pouvoir faire ce qu’ils veulent avec les photos. Ce que vous achetez pour votre séance de famille ou de maternité est bien souvent les droits d’impression. Ce qui signifie que le photographe vous fournit des fichiers que vous pouvez imprimer à votre guise. Par contre, ces droits ne vous autorisent pas à revendre une photographie, l’utiliser à des fins commerciales ou la modifier. Lorsqu’un photographe retouche une photographie, il s’assure qu’elle soit imprimable, que son style soit présent et que la photographie le représente. Retoucher une photo déjà retouchée par un photographe, revient à peindre par dessus une toile d’un peintre. Je connais aucun photographe qui apprécie.

9- Pourquoi ne vends-tu pas des photos sans retouche?
Ça ne fait pas partie de mon service. J’axe mes services sur la qualité, sur mon style. Je veux que chaque cliché qui sort de chez moi soit unique et de bonne qualité. La retouche permet de garder un niveau de qualité continu. Un client qui montre une photo de sa séance à un autre client aura sensiblement une qualité égale. De sorte à ce qu’un n’est pas une série de photos avec un bouton, de la bave de bébé sur son épaule et que l’autre client ait été parfait tout le long de la séance. De plus, pour être compétitif dans le marché actuel, ce n’est simplement plus une option. Le petit «wow» que vous voyez sur mes photos est à 50% pour la photo et 50% pour la retouche. Si ce principe ne vous plaît pas, ne m’engagez pas.

10- Combien de temps ça te prend pour retoucher un contrat?
C’est très variable. Ça dépend du nombre de photos que j’ai à retoucher et des retouches que j’ai à effectuer. Un contrat de 5 photos peut autant me prendre 45 minutes que 4 heures. C’est vraiment très changeant d’un contrat à un autre. Je peux autant avoir 15 photos d’un bébé qui n’a pas de bouton, pas de bave, pas de crottes de nez et avoir presque juste à effectuer mon traitement de couleur qu’avoir 5 photos d’une femme enceinte qui fait des boutons, un petit double menton, qui veut que je change la couleur de son collier et qui a des vergetures à estomper qui me prendront le même temps.

Je crois que cet article répond à beaucoup de questions. Du moins, celles qui me sont posées le plus régulièrement. J’espère qu’il vous aura aider à mieux comprendre, encore une fois, cette facette de mon métier. Et surtout, merci de comprendre que lorsqu’une question a déjà été répondue, il se peut que je vous réfère simplement à mon blog. De plus, lorsque Google peut facilement répondre à votre question, ça peut être une bonne idée de l’utiliser. Il ne faut pas oublier que la curiosité et la persévérence font partie d’un cheminement professionnel. Je suis une photographe indépendante, je n’ai aucune spécialisation en vente d’équipement, je ne fais pas de formation et je ne suis pas celle qui vous conseiller dans vos achats. Google m’a fortement aidé depuis que je suis à mon compte, je vous invite à toujours chercher votre question pour développer votre curiosité. Il vous permettra peut-être même d’approfondir vos connaissances sur d’autres sujets par le fait même.

D’autres articles sur la retouche de mon blogue pouvant vous intéresser:

– La lumière dans les yeux, va t’elle être retouchée?
– Photographe/Retouche photo: L’utilisation de preset photoshop
– Retouche photo: Qu’est-ce que le naturel?
Retouche photo: À chacun sa retouche
– Question d’éthique: Le diable est un retoucheur photo
Retoucheur photo et graphiste: Le même métier, vraiment?

retouche, photo, photographie, photographe, professionnelle, québec, retouche photo, photoshop, camera raw, sarah tailleurpinterest