Sarah Tailleur Photographe »

Question d’éthique: Le diable est un retoucheur photo…

Vous avez probablement vu passer  les différents articles sur les mannequins de H&M qui ont été créées à l’ordinateur. Celles-ci résultent d’heures de création 3d photo, mais surtout d’heure de modelage. On parle là de retouche excessive, la création d’un corps parfait et d’un idéal. Toutefois, on attaque pas l’éthique dans lequel le tout a été réalisé, mais bien l’ensemble de la retouche photo. Peut-on arrêter de blâmer la retouche à chaque fois qu’on devient choqué par une image? Peut-on pour une fois parler d’éthique en retouche plutôt que de dire que la retouche est mal? Que la retouche doit mourir, qu’elle n’est pas utile… Je trouve décevant de voir les gens se hisser contre la retouche photo avec souvent que très peu d’arguments… C’est un peu comme le débat contre la malbouffe, ce n’est pas d’y aller une fois par mois le problème, c’est d’y aller trop souvent. C’est facile de blâmer, mais pouvons-nous proposer des solutions pour une fois?

J’aime la retouche, je ne m’en suis jamais cachée. Toutefois, j’aime la retouche qui se veut naturelle. Je crois aussi sincèrement que mes clients aiment ma retouche photo. On m’en parle souvent et je suis heureuse de savoir qu’un client s’aime pour la première fois en photo. Dès que je parle de retouche, certains clients deviennent perplexes et me questionnent à savoir si ils se ressembleront à la fin. Biensur! La retouche a pour but d’atténuer les défauts et d’embellir les qualités. Elle n’a pas pour but au départ de vous dénaturer. Dans un cas où vous ne vous ressemblez pas, que ce soit en modifiant la grosseur de votre nez, de vos lèvres ou encore de votre poitrine, je parle alors de retouche extrême. Pourquoi je crois sincèrement que la retouche est une bonne chose?

1- L’image de la perfection
Oui parfois une image trop poussée maintenant. Image que l’on devrait arrêter un jour. Mais image qui nous fait viser nous aussi la perfection. Qui voudrait acheter un yaourt sans gras si la femme qui le présentait pesait 200 livres? Qui remarquerait la robe noir qu’on tente de vendre si on pouvait voir une tache de déodorant sur celle-ci? Qui remarquerait un maillot de bain si la mannequin qui le portait avait des vergetures partout sur le ventre? Pas moi, je l’avoue! Ce n’est pas d’avoir un surpoids, des vergetures ou du déodorant le problème… C’est d’attirer l’attention sur autre chose que le produit. De plus, je suis une personne qui aspire toujours à mieux, pourquoi vouloir toujours viser le minimum et demander à ce qu’on me présente des gens ordinaires, qui font des choses ordinaires et qui ont l’air ordinaires. Je ne veux pas être ordinaire!

2- L’ambiance d’une photographie
L’ambiance d’une photographie est très accentuée en retouche photo. Que ce soit en modifiant les couleurs, les contrastes ou encore la luminosité, une image est retouchée. Ce n’est pas seulement d’enlever 100 livres à quelqu’un, c’est aussi de donner un rendu à une photographie. On parle comme si la retouche se voulait toujours excessive, pourtant la majorité des photos que nous voyons sont retouchées. Seulement quelques une d’entre elles attirent notre attention. Pouvons-nous seulement cibler celles-ci au lieu de cibler l’ensemble de la pratique? On généralise beaucoup par manque de connaissance et c’est déplorable. L’excès est le problème et non l’action. Même si je retouchais absolument pas le modèle, si je change les couleurs c’est une retouche.

3- Rendre le naturel
La photographie en studio accentue parfois les défauts. Comme l’éclairage est moins diffus, on peut avoir droit à des ombres plus foncées. Résultat, les rides peuvent être pires qu’elles sont en réalité. Le but de la retouche est de rendre un aspect normal à la peau. De vous faire voir comme les gens peuvent vous voir. On ne vous laissera pas avec plus de rides pour le plaisir d’en avoir plus. S’ajoutant à ça, les gens qui vous parlent ne vous voit jamais figer. Lorsque vous parlez à quelqu’un, cette personne ne prend pas le temps de vous analyser autant. Toutefois, sur une photo, le temps et figé, votre double menton, votre crotte de nez ou encore votre bras flasque, ressort plus que jamais. Ne les laissons pas analyser ça… Permettez leur de vous voir comme à l’habitude.

4- Offrir la beauté
Je veux que mes clients se trouvent beaux. Je veux que mes clients se disent «Waw, je suis beau».  Je veux que mes clients soient heureux. Si un seul défaut fait qu’il se déteste, puis-je leur offrir un moment de répit? Si le fait d’avoir une poignée d’amour attire l’attention plus que le reste de la photo, pouvons-nous parler d’une photo réussie? Ce n’est pas de ne pas avoir de défaut, c’est de camoufler ceux qui nous dérangent. Si vous avez un bras flasque sur une photo, pouvez-vous pouvoir espérer que personne ne le remarque?

Je sais, ça choquera quelques personnes. Par contre, je tiens sincèrement à mon point de vue. La retouche n’est pas un problème, l’excès oui.

retouche photo, h&m, retoucheur, retouche, éthique, photographie, photographe, québec, mannequin retouchéepinterestpinterest