Sarah Tailleur Photographe »

Photographe: Rester actuel, possible?

Je vends la beauté, je vends le plaisir, je vends un souvenir… Je vends aussi mon style et un résultat qui se veut mon oeuvre. Mon style évolue au rythme de ma vie et de ma personnalité, c’est un suivi constant que je dois faire pour ne pas entrer dans la routine. Mon travail est une bataille constante contre l’habitude. Je ne veux pas m’asseoir sur ce que j’ai, mais plutôt courir vers ce que je n’ai pas. Mais peut-on espérer qu’il en soit toujours ainsi?

J’essaie de plus en plus de vivre le moment présent, de profiter du jour qui se lève sans penser à ce que je ferai demain ou dans 10 ans. En même temps, une partie de moi ne cesse que de se questionner quant à mon avenir. Que deviendrais-je avec des enfants? Pourrais-je fonctionner et continuer? Que ferais-je avec 10 ans en plus avec une tonne de nouveaux photographes qui offriront des prix plus bas? Que ferais-je si un jour le marché ne veut simplement plus de moi? Est-ce une possibilité? Je ne veux pas devenir une photographe avec un style démodé qui n’a plus la passion de faire ce qu’elle fait. Je veux toujours être amoureuse de mon métier et en création permanente. Mon esprit est remplie d’espoir, mais comment les concrétiser. C’est difficile de savoir ce qui fait exactement qu’un photographe n’est plus actuel. Souvent, je remarque ces fonds marbrés brunâtres, ces fausses colonnes de marbre ou encore ces familles dans des parapluies blancs ou des escaliers du même style. Je trouve ça vieux, je trouve ça quétaine… Mais est-ce que je saurai lorsque je serai quétaine? Quand je serai trop vieille pour performer? Pouvons-nous toujours être d’actualité? Je remarque aussi ces éclairages fades, ces décors victoriens… mais est-ce que ces photographes qui les créés savent que leur style est désormais vieillis? Je ne sais pas où est la marge de ce qui est actuel et ce qui ne l’est pas comme je fais du particulier. Si je faisais dans la mode, c’est le traitement de l’image qui vieillirait, mais comme mes retouches sont uniquement appliqués sur les personnes… c’est abstrait. Déjà lorsque je vois mes anciennes photographies, je vois que j’évolue. À la fois, il serait tellement facile de cesser d’évoluer. Je ne le veux pas.

Je vous pose donc la question… comment rester actuel et savoir qu’on l’est?

Sarah Tailleur Photographe, sarah tailleur, photographe, photographie, mode, studio, studio de photographie, actuel, photographe émergeant, pinterest