Sarah Tailleur Photographe »

Photographe: Quel sexe l’emporte?

En jasant avec une cliente, on en est venu à se demander si le fait d’être un homme ou une femme photographe changeait notre vision de la photographie et la relation que nous avions avec un client. Ce qui se voulait à la base une conversation futile, c’est avéré un questionnement pour moi. J’en suis venue à me poser la question, quelles sont les qualités des différents sexes en photographie? Bien entendu, pour faire un article de ce genre, on parlera de préjugés et on généralisera la pratique. Il se pourrait donc que vous ne correspondiez pas à l’image projetée. Ce n’est pas parce que vous êtes un homme photographe que vous vous rincez l’oeil, mais il y en a… malheureusement.

Pour débuter, j’ai questionné des photographes, mais aussi des clients potenciels via ma page Facebook. La question posée aux gens qui sont abonnés à ma page était de savoir si les gens étaient plus à l’aise si leur photographe était un homme ou une femme. Les réponses étaient très partagées entre le fait que le sexe n’importe pas ou bien que les gens préféraient avoir une femme. Toutefois, une seule personne a choisit qu’il préférait avoir un homme. La femme serait donc un peu plus avantagée, car dans la majorité des cas, les gens seraient à l’aise avec elle. C’est quelque chose que je sens aussi lors de séance photo. Surtout dans les cas de photographie de maternité, de bébé ou encore d’enfant, je crois que le fait d’être une femme et d’avoir l’instinct un peu plus maternel entre en jeu. Une femme est souvent plus émotive et plus près des gens, elle aura donc plus de facilité à établir un lien de confiance avec le client. Du côté des hommes, certains photographes faisant ce métier pour se rapprocher de la gante féminine ou pour se rincer l’oeil font une bien mauvaise réputation aux hommes réellement professionnels dans le domaine. Les clients sont donc plus craintifs et prennent plus de temps à faire confiance à un homme. Par contre, une fois la confiance établie, un homme pourra avoir une très bonne relation avec ses clients comme le ferait une femme. La glace est simplement plus difficile à briser. En parlant avec des hommes photographes, je me suis aperçu qu’ils trouvaient aussi que leur sexe était une nuisance. Je m’attendais à ce qu’ils se défendent, mais non ils acceptaient cette problématique. Surtout quand il fallait faire des photos plus intimes, travailler avec des bébés ou encore avec des femmes qui devaient se dévêtir. Ils ont peur de proposer certaines poses, ne veulent pas avoir l’air de faire des avances aux clientes ou encore d’être trop «près» d’un enfant. Un peu comme les professeurs hommes n’osent plus être seul avec une étudiante.

Il n’y a pas uniquement des mauvais côtés au fait d’être un homme. On associe plus les hommes à certains type de contrat. Pour les photographie d’événements (spectacle, événements sportifs, bar), les hommes sont souvent en plus grand nombre et on les imagine mieux faire ce type de contrat. Le fait d’être plus grands, plus massifs, les rend plus imposant dans une foule. Ils ont aussi plus de facilité à transporter beaucoup d’équipements.

En fin de conversation, nous avons aussi proposer que le look général de la personne est important. Que ce soit une femme ou un homme, si un photographe s’habille tout croche, il ne sera pas très populaire. Certains hommes ont aussi proposés que ce n’était pas uniquement leur sexe qui jouait en leur défaveur, mais bien un surplus de poids, de la calvitie, barbe ou encore grandeur qui intimidaient les clients. Et vous, est-ce que le sexe d’un photographe vous importe?

photographe, studio photo, moustache, sexe, homme, femme, studio photo, séance photo, sarah tailleurpinterest