Sarah Tailleur Photographe »

Photographe: Le métier des incompétents

Vous finirez probablement par croire que je suis une enragée… Quelqu’un qui impose ses croyances. Je ne suis pas ce genre. Bien que je n’aies pas la langue dans ma poche, je respecte énormément les croyances des autres. Je suis même plutôt curieuse face aux différentes façons de penser. Par contre, quand on ridiculise mon métier, javoue faire preuve de moins d’indulgence à l’égard des gens qui me font avoir l’air stupide. Mon métier est artistique. En gros, ça veut dire que pour plusieurs, il ne sert à rien du tout. Si vous pouviez voir le nombre de sourires que je créés dans une journée, vous ne pourriez pas dire que je ne sers à rien. Encore mieux, si vous pouviez voir les efforts et le nombre d’heures que j’y met, vous ne pourriez dire que tout le monde peut le faire.

Ce soir, vaguant sur Facebook, comme plusieurs soirs. Avez-vous remarqué à quel point c’est facile de perdre son temps sur ce site? Mais bon, ce n’est pas le sujet! Donc, ce soir, j’ai vu un statut qui m’a fâché. Ouais, moi un statut Facebook, c’est assez pour ruiner une heure de ma vie. Disons, vingt minutes. Ce statut était une insulte même envers mon métier. Métier qui, selon le dit utilisateur, peut être fait par n’importe qui. Je suis officiellement n’importe qui et je peux faire n’importe quoi. En plus de ça, je fais n’importe quoi en «surchargeant» mes clients. Non mais, c’est pas moi qui le dit! De plus, je viens d’apprendre que lorsqu’on a un outil pour travailler, en un mois on obtient le statut du travailleur. Si j’ai un stéthoscope, suis-je infirmière? Si j’ai une guitare, je serai probablement guitariste? En plus, vous pourrez m’engager, je chargerai moins cher qu’un guitariste professionnel! Je pourrais aussi investir dans des scalpels et devenir chirurgienne… Qui est-ce que j’opère? J’exagère, mais je suis tannée de voir comment mon métier donne l’impression d’être qu’une partie de plaisir facile à faire. Une partie de plaisir que tout le monde peut faire professionnellement.

À 22 ans, j’ai un DEP en graphisme et un BAC en arts visuels, en plus d’être travailleuse autonome depuis 2 ans, je fais le métier de photographe depuis 4 ans. C’est plutôt bien non? C’est un peu plus que d’avoir reçu un appareil photo pour Noël? Je ne crois pas surcharger, je pense seulement offrir un prix à la hauteur du service que je vous propose. La photographie est une vocation, une profession, un emploi… Appelez ça comme vous voulez, mais ne ridiculisez pas ce titre s’il-vous-plaît… C’est tous ceux qui ont réellement choisis ce métier que vous insultez.

 

photographe, facebook, métier, travail, studio de photo, entrepreneur, photographe professionnelpinterest