Sarah Tailleur Photographe »

Évoluer avant d’acheter

Vous connaissez l’expression «grosse corvette, petite kékette»? Et bien, en photo c’est tout aussi vrai en remplaçant la corvette par un objectif, un gros boitier ou encore des flashs. Un bon nombre de photographe ont l’impression d’accroître leur niveau, leur confiance et leur prestige en ayant un gros appareil ou des objectifs à 3000$ dès leur départ dans la carrière. C’est même plutôt pathétique de les voir exhiber leur équipement, les photographier, vanter leur exploit, dire le prix de leur matériel à quiconque voudrait bien l’entendre. L’égo de ses photographes est simplement dans l’investissement qu’ils mettront dans leur matériel. Par contre, ce n’est pas tout d’acheter de l’équipement, il faut s’en servir avec qualité et offrir à leurs clients le maximum de possibilités qu’ils pourront créer.

On pourrait penser que les photographes qui investissent beaucoup d’argent en matériel débutent avec un avantage. Mais au combien celà est faux! En investissant son temps et son argent sur du matériel, on oublie la base: La technique, le talent et la pratique. On pense qu’on peut compenser nos manques par du matériel de qualité. À long terme, cette attitude cause beaucoup de problèmes, car plusieurs n’évoluent pas. Ils font tout simplement toujours ce dans quoi ils sont à l’aise, ne sortent pas de l’ordinaire. Un photographe débutant qui s’offre un appareil réflex de moyenne gamme aura tendance à puiser le maximum qu’il peut faire avec son appareil. En apprendre et développer ses capacités. Il évoluera au même rythme qu’il apprendre à connaître sa technique. Lorsqu’il aura atteint une technique plus élevé de maîtrise sur son appareil de moyenne gamme, c’est à ce moment qu’il sentira le besoin de changer. Il pourra donc ensuite faire le même cheminement avec son nouvel appareil pour toujours en donner plus. Alors, les photographes qui débutent dans le domaine ou encore étudient la photo, mon meilleur conseil serait «N’arrêtez jamais d’évoluer et surtout ne pensez pas atteindre le maximum de vous-même simplement en investissant dans du matériel haute gamme»

Le maximum de qualité qu’un photographe peut avoir, on ne l’atteint jamais… Persévérez, créez et innovez avant tout.

pinterest