Sarah Tailleur Photographe »

Apprendre en 2 minutes ce qui prend 2 ans…

Les jeunes photographes se retrouvent beaucoup en moi je pense. D’ailleurs, plusieurs m’écrivent pour me donner leurs commentaires, me remercier ou encore me poser des questions. La plupart du temps, si je ne peux répondre par courriel et bien, j’écris un article. J’aime, voire j’adore, donner de l’information générale, comme le fait un professeur finalement. Donner des outils qui aideront à progresser, mais avec lesquels on a besoin d’avoir un minimum de connaissances pour accéder à la réussite.

Dernièrement, j’ai vue beaucoup d’apprentis-photographes qui font preuve de lâcheté. On m’écrit des courriels sans bonjour, ni rien pour me demander où je prends tel équipement, tel fond, comment faire tel pose ou encore comment gérer un site Web. Peut-être suis-je trop vieux jeu, mais ayant appris de façon majoritairement autodidacte la gestion de ma vie de photographe, ça me fâche un peu de voir que des gens qui ne se donnent pas la peine de chercher. Un simple «Google» répondrait à plus de 50% des questions que je reçois. Pourquoi se fier uniquement sur quelqu’un d’autre pour trouver les solutions à notre place? Lorsque j’ai débuté, je savais à peine comment fonctionnait un flash, j’avais un drap noir et je faisais parfois des poses douteuses. Par contre, j’ai appris et j’ai évolué en cherchant. Le fait d’avoir essayé, encore et encore, m’a fait apprendre. Réussir une pose peut prendre plusieurs essais, trouver le bon fond de couleur qui fonctionne aussi, la bonne compagnie qui charge moins cher, même chose pour les éclairages. D’ailleurs, c’est pas le goût du dépassement qui mène un créatif? C’est pourtant tout le contraire que vous me montrez. Pourquoi aurais-je le goût de vous donner la solution en 2 minutes à un problème qui m’a pris des mois ou même des années à maîtriser? Pourquoi vous n’évoluez pas à votre rythme?

On ne peut pas débuter sans être un débutant. On ne peut pas avoir 20 ans de métier, si on a pas 20 ans de métier. Qui a dit que la photographie était un domaine facile et que tout vous tomberait dans le bec? J’ai un studio moi aussi, ce serait me tirer dans le pied de me former des concurrents qui travaillent comme moi, qui a le même équipement, le même style… Alors, maintenant, comprenez pourquoi je ne réponds plus toujours à vos demandes…

photographe, bébé, enfant, débutant, studio photo, séance photo, photographie, sarah tailleur, studio, shooting, québecpinterest