Sarah Tailleur Photographe »

Photographie immobilière : pour mieux attirer… et vendre!

La photographie est un média qui est souvent utilisé pour vendre. En publicité, on la voit partout! Pour vendre une voiture, un service, un produit et même dans les petites annonces pour vendre son vieux divan beige qui traîne dans le sous-sol depuis 10 ans. La photographie aura pour but d’améliorer la vision que les gens se feront d’un service ou d’un produit. Dans le cas de la photographie immobilière, que ce soit pour vendre une maison ou louer un appartement, l’image que les gens se feront de votre résidence sera créée à ce moment précis. Dans le cas d’une maison à vendre, c’est ce qui fera qu’un acheteur potentiel décidera de visiter votre maison ou plutôt de la mettre dans la liste des maisons qu’il juge inintéressantes. Et qui dit « visite » dit aussi plus de chances de vendre… C’est bien ça qu’on veut, non?

Il arrive qu’on néglige d’embaucher un photographe professionnel pour photographier notre maison qui sera à vendre, car ça semble beaucoup d’argent sur le coup. Lorsque vous collaborez avec un courtier immobilier, il arrive aussi que celui-ci vous propose des services de photographe à bas prix dans le but d’augmenter son gain et de réduire ses dépenses, car évidemment, c’est habituellement l’agent qui paie le photographe. Ça fait partie de son service! On vous parlera alors d’un photographe qui coûtera environ 100 $+tx et qui réalisera vos photographies, déplacement et retouches incluses. Et pour le courtier, c’est un cent dollars dans ses poches s’il n’a pas à payer un service de meilleure qualité comme le mien qui se situe plutôt aux alentours de 199 $+tx. Ce qui, disons-le, n’est pas une différence énorme lorsqu’on parle d’une maison qui se vendra parfois 300 000 $. Et je n’affirme pas être la meilleure du domaine, d’autres photographes spécialisés en photographie d’architecture feront probablement un boulot encore plus sophistiqué, mais aussi plus dispendieux que le mien. Dans le cas d’un service éphémère comme la vente d’une maison et non une publication pour une revue de prestige c’est, selon moi, amplement suffisant et professionnel. Mon service se veut donc une mise à niveau entre les deux, un tarif un peu plus élevé que les photographes d’entrée de gamme et moins dispendieux qu’un photographe spécialisé en architecture, mais aussi une qualité bien souvent supérieure au photographe proposé (ou pire, votre courtier). En effet, certains courtiers iront jusqu’à s’équiper d’un appareil de gamme semi-professionnel et d’un grand angle pour réaliser eux-mêmes leurs photographies en mode automatique. À ce moment, c’est encore plus d’argent dans leurs poches, mais le résultat n’est cependant pas nécessairement à la hauteur de vos ambitions. Pourquoi? Pour photographier des résidences, il faut régulièrement user de données plus techniques en photographie : des pièces peu lumineuses, se cacher ou se retoucher dans les miroirs, avoir l’oeil autant au niveau du cadrage que de manière à mettre l’accent sur les qualités d’une demeure ou encore photographier une grande pièce qui est très sombre d’un côté et lumineuse de l’autre.

Évidemment, je collabore avec plusieurs courtiers et je vous assure qu’ils ne sont pas tous à compter leur argent. Certains sont très soucieux de leur image, mais aussi de celles de leur clientèle. Ils font des pieds et des mains pour leur offrir une expérience de qualité de A à Z. Oui, ils investissent plus d’argent par client, mais à long terme, ça rapporte aussi plus! Des références, une clientèle qui sait que vous avez à coeur votre métier, mais aussi, des clients qui tomberont amoureux avec les photographies de la demeure et qui arriveront déjà sous le charme de celle-ci. Ça facilite la vente, mais aussi, la négociation de ce « fameux » coup de coeur. Comme dans tous les domaines, il y en a qui n’ont que le souci de leur profit et voit l’ensemble de leur travail comme des dépenses plutôt que des investissements. Alors, vous, clients et propriétaires, c’est en votre pouvoir (et totalement légitime) de demander à ce que je réalise vos photographies ou du moins, qu’un photographe professionnel soit embauché plutôt que d’opter pour le moins cher de la « gang ». C’est en votre faveur de générer de l’intérêt envers votre demeure. Vous n’avez qu’à en glisser un mot à votre agent et parfois ils paieront en totalité ou vous proposerons de débourser un montant précis afin de diviser le montant. Je n’ai aucun problème à réaliser deux factures, c’est courant. Maintenant qu’on a parlé des sujets qui sont tabous, l’argent et le profit… Parlons plutôt des bienfaits qui sont réalisés à l’embauche d’un photographe professionnel et compétent. Dans le cas de la vente d’une maison, on parle d’un investissement qui vaut tellement la peine. Pourquoi? Parce que des photographies de qualité vous permettront d’obtenir plus de « cliques » sur votre annonce, plus de visites, plus d’intérêt (plus de tout, finalement) et ça signifie aussi la possibilité de vendre plus rapidement! La première impression est créée par les photos que vous montrez et il est rare qu’un client ayant mis votre résidence dans la section « pas intéressantes » revienne sur ses paroles pour une visite. Si les photos nuisent et désavantagent votre maison plus qu’elles aident à sa vente, posez-vous des questions.

Afin de prouver mes dires, j’ai demandé à une de mes clientes de photographier elle-même sa résidence dans les mêmes conditions que moi. Bref, de réaliser elle-même ses photographies qu’elle pourrait utiliser pour vendre sa maison avec les moyens techniques et les connaissances qu’elle avait pour le faire. Premier retour, elle me confit que c’est difficile d’ajuster son appareil pour réaliser ce type de photo. Puis, sans voir ses photographies, j’ai réalisé ma propre prise de vue en collaboration avec une courtière immobilière bien sympathique. Voici donc son résultat et le mien… Alors, est-ce que votre oeil est attiré par la qualité plus professionnelle? Attention! Certains diront peut-être que c’est mentir aux acheteurs potentiels? Absolument pas! Il s’agit plutôt de montrer la résidence telle qu’elle est réellement, sous son meilleur jour, telle qu’on la voit lors d’une visite, sans lui nuire à cause de conditions photographiques difficiles. Voyez par vous-même la différence!

Si cette charmante demeure de Cap-Rouge/Sainte-Foy vous intéresse, sachez qu’elle est en vente et surtout pleine de potentiel:  Cliquez ici pour consulter la fiche de cette maison et ainsi voir toutes mes photographies (version compressées)!

pinterest

Voyez comme la cuisine est plus grande en réalité que ce que montre la cliente. Presqu’un cabinet de plus. C’est important pour un acheteur potentiel de le voir!

pinterestpinterestpinterestpinterest

Un salon vraiment plus grand que ce qui est présenté par ma cliente, presque le double!pinterestpinterest

Un sous-sol très lumineux, c’est important de le montrer!

pinterestpinterestpinterestpinterestpinterest