Sarah Tailleur Photographe »

Entreprise: La concurrence

Avoir une entreprise, ce n’est pas seulement vivre de passion et d’eau fraîche. C’est plus qu’une belle relation client et des heures de travail, c’est aussi la concurrence. Si vous voulez une entreprise, vous devez accepter la concurrence. Toutes les entreprises vivent avec de la concurrence, ça fait parti du jeu. Pour le consommateur, ça permet d’obtenir des promotions et un service compétitif. En photographie, c’est quelque chose avec lequel on doit apprendre à vivre. Mais, on peut tout autant être propriétaire d’une boutique ou de restaurant pour comprendre cet aspect de la vie professionnelle.

En photographie, la concurrence est très présente. Surtout lorsqu’amateurs s’entremêlent avec les professionnels. Un peu comme les menuisiers de profession doivent compétitionner avec des Mononcles Réno qui finalement font des rénovations à ne pas envier. Toutefois, avec chance, la majorité des clients savent différencier un bon service d’un moins bon. Un client qui recherche à avoir une qualité ou un style aura plus de chance de se tourner vers un professionnel. Il n’est pas sans dire qu’entres professionnels de la photographie, il n’y a pas que des oiseaux qui chantent et des papillons qui volent. J’ai de bonnes relations avec d’autres photographes, que ce soit avec Julie Gagnon, Marilyn Bouchard, Annie Savage ou encore Mathieu Dumont qui se veulent à la base, aussi ma compétition. Des personnes que je réfère sans gêne et que je peux contacter pour des trucs et conseils. Des relations enrichissantes et saines. Nous sommes conscients de nos différences et on sait qu’on attire pas les mêmes clients. Il y a de la place pour tout le monde.

Par contre, avec d’autres photographes, la relation peut devenir compliquée. Pourquoi? Parfois de la jalousie, parfois une philosophie différente et majoritairement de la concurrence déloyale. Qu’est-ce que de la concurrence déloyale? À travers le temps, j’en ai connu des exemples multiples. Que ce soit des photographes qui contactent mes clients réguliers pour leur offrir leurs services. Parfois à rabais, même gratuitement, question de pouvoir réellement être dérangeant. D’autres opteront pour des tactiques de plagiats. Que ce soit dans le style ou même dans la promotion. C’est toujours décevant de mettre sa page Facebook à jour et de voir qu’un autre photographe dit ou fait la même chose 10 minutes plus tard et ce, à répétition, jour après jour. Comme ça l’est autant de créer une promotion ou un concours unique et d’avoir une copie le jour suivant. Je suis consciente que la coïncidence existe, mais pour certains photographes, c’est un abonnement à la coïncidence. D’autres préférons créer des faux courriels pour obtenir plus d’informations en se faisant passer pour un client, de faux compte facebook pour pouvoir être désagréable sur la page des concurrents ou encore tenter de créer une mauvaise réputation à la compétition. Bref, les tactiques de concurrence déloyale sont multiples et souvent très malsaines. Être une pâle copie d’une autre entreprise, vraiment intéressant pour se différencier? Avec le temps, on doit s’habituer à aller de l’avant sans comparer, car c’est trop facile de perdre du temps à se frustrer contre le manque de subtilité de certaines entreprises.

Pour ma part, j’encourage l’innovation et le dépassement de soi en entrepreneuriat. Vaut mieux être leader dans son créneau et aller de l’avant qu’être un mouton et perdre sa crédibilité. Pour moi, c’est important, peu importe le type d’entreprise, celles que j’encourage sont des exemples de dépassement. Ça fait partie de mes valeurs. Celles qui copient ou qui offrent la même chose que la moyenne, sont peu intéressantes pour moi. C’est pour cette raison que je m’associe avec des entreprises qui sont des exemples de mes valeurs… Que ce soit Fusion Maternité qui se démène jour après jour pour vous trouver les meilleurs vêtements, organiser des promotions incroyablement innovatrices, des événements originaux et vous offrir tout simplement le meilleur service à Québec dans le domaine de la maternité. Que ce soit le Centre Pas-à-Pas qui offre des ateliers régulièrement avec une formule unique de centre multi-services. Que ce soit l’Institut Divas et cie qui offre des nouvelles technologies, des formations continus à ses employés et qui maitrise son créneau. Que ce soit Ruban à pois qui créé des produits artisanaux de qualité dans un style qui leur est unique. Et qui le font, chaque jour, avec un magnifique sourire. Bref, encourageons ensemble la persévérance, la loyauté, l’audace et l’innovation. Faisons de nos entreprises québécoises des modèles en innovation.

photographe, photographie, concurrence, fusion maternité, ruban à pois, pas-à-pas, divas et cie, studio de photographie, sarah tailleur, pinterest