Sarah Tailleur Photographe »

Séance dehors: Attentes VS Réalité

Nous sommes en mars, mais pourtant votre séance photo d’été en famille est déjà réservée. Ce sera le 25 juillet à 9h30 le matin. Il fera beau, vous imaginez déjà le chaud soleil. Les enfants seront en forme puisque le matin, ils sont toujours bien heureux. On aura une météo splendide et il fera au moins 20 degrés, mais pas 30 avec humidité. Vous ne voulez pas suer ou friser. Ah, il n’y aura pas de vent non plus, vos cheveux resteront parfaits! Vous avez magasiné, votre robe soleil est prête, votre chum un polo avec ses nouvelles shorts et les enfants seront en camisole, avec leur petit chapeau d’été, ils seront si beaux. Vous avez très hâte!

Finalement, arrive le 25 juillet, ça fait déjà 4 jours qu’il pleut. Le 25 juillet, jour de votre séance, est la seule journée où on prévoit des éclaircies. Il annonce environ 14 degrés, un 30% de risques d’averses. Il ne pleut plus, mais il n’y aura certainement pas de soleil aujourd’hui. Le ciel est blanc et gris, aucune trace de bleu, c’est un peu comme un gros nuage gris/blanc. Vous ne pouvez définitivement pas porter votre robe soleil et les enfants auront froids en camisole. Il vente un peu, vous ne pouvez pas non plus avoir les cheveux détachés. Et il me semble que c’est humide avec toute la pluie des derniers jours. En plus, vos enfants se saliront certainement avec ce gazon mouillé. Vous êtes déçue, ce n’est pas le genre de séance que vous pensiez avoir! Vous vous surprenez même à blâmer secrètement votre photographe…

Au Québec, je dirais que plus de la moitié de mes séances ne se font pas sous le soleil. J’ai plus de séances avec une veste de laine, avec un foulard ou un manteau que de séances en camisole. Et ce, même en été. J’ai plus de séances avec du vent que de calme plat à 25 degrés. Et quand il fait officiellement beau, tsé, la semaine qu’il fait beau dans l’été… Ça se peut que ce soit 38 degrés humidex! Malheureusement pour nous, le soleil de la Floride ne semble pas le même qu’ici. Résultat, il pleut, il vente, il fait froid et une fois de temps en temps, on «pogne» une magnifique journée! Exceptionnellement, quelques jours par été, on a chaud au point de prendre un bain froid avec 2 ventilateurs. Ajoutons à ça, qu’il n’y a pas une saison identique d’une année à une autre. L’été magnifique de l’an dernier, il était justement l’an dernier, rien à voir avec cette année qui semble abonnée à la pluie. Pour un photographe, c’est tout un casse-tête comme il n’y a pas assez de journées ensoleillés pour le nombre de clients qui aimeraient une journée ensoleillée. On réalise des séances sous des nuages menaçants en espérant autant que vous qu’il ne pleuve pas. On se fit à la même miss météo et les mêmes radars que vous et on espère fort fort. À chaque jour de pluie, on reporte les clients à la semaine suivante parce que le reste de la semaine, on a déjà des clients. Puis, si il pleut la semaine suivante, on reporte l’autre d’après. On accumule les contrats, puis souvent, le soleil ne se pointe jamais assez. On dépend de Dame Nature pour obtenir une paie!

Votre photographe est un humain comme vous. Il a souvent une famille lui aussi, un salaire à obtenir, un horaire à respecter. Si il pouvait vous offrir la météo que vous voulez en un claquement de doigts, il le ferait à tous les jours. Sincèrement, JE le ferais chaque jour de mon été! Je comprends tellement votre déception quand le ciel bleu que vous espériez est plutôt gris charbon. Par contre, comme nous ne sommes pas magiciens. Il faut alors être prêt à toutes les éventualités lorsque viendra le temps de votre séance, car si vous n’êtes pas ouvert à faire des compromis, il y a de grosses chances que vous soyez bien déçus de votre expérience. Alors, voici quelques trucs pour obtenir une séance de rêve, malgré les intempéries!

Se préparer à toutes les éventualités!
Votre parfait kit d’été est magnifique, votre robe et vos camisoles avec des melons, mais avez-vous pensé à une option si il fait froid? Si on shoot entre deux orages et que tout est mouillé? Si il vente et que le soleil joue à cache-cache? Si vous préparez la famille pour une seule possibilité, vous risquez de courir dans la maison le jour de la séance afin de trouver un kit plus chaud. Pire, vous vous ramasserez dans les magasins 1 heure avant votre séance. Dans le meilleur cas, pensez à deux kits. Ça se peut que votre séance d’été ne soit pas au soleil même si elle est en plein mois d’août. En studio, on adapte le fond et la température à votre look (air climatisé ou chaufferette), mais dehors, on a aucun contrôle. C’est à vous de s’y préparer! Alors, pensez à avoir :

  • Des vestes et des manteaux s’agençant à vos vêtements, parfois même un foulard.
  • Une couverture pour s’asseoir si le sol est mouillé.
  • Un parapluie si il se met à pleuvoir pendant la séance. Pourquoi pas des bottes de pluie?
  • Des souliers adaptés à la marche, quitte à les changer à la dernière minute.
  • Une bouteille d’eau si, au contraire, il fait très chaud.
  • Ajustez vos cheveux selon la météo, si il vente, on attache les cheveux. Si c’est humide, on frise!

Des photos de mariage, mais pour montrer combien un parapluie et des bottes peuvent donner un look unique! Imaginez vos enfants qui peuvent, pour la première fois, sauter dans des flaques d’eau? Imaginez une famille au complet plein de bouette? Ça peut tellement être original et unique!

pinterestpinterest

De la disponibilité!
Votre rendez-vous est samedi matin, il pleut à boire debout. Vous voulez revenir samedi prochain même heure… C’est triste, mais il y a déjà d’autres personnes qui ont réservé le samedi matin de la semaine suivante, puis l’autre d’après et l’autre aussi. Et tout comme vous, ces gens attendent depuis des mois déjà leur séance. D’ailleurs, je serai avec des clients pour toute la journée, non je ne peux pas vous ajouter à l’horaire, car tant qu’il y a de la lumière et du soleil, je serai occupée à photographier des familles et si ce n’est pas le cas, c’est parce qu’il pleut encore. La fin de semaine, ce sont les plages horaire les plus convoitées. En fait, 95% des clients préféraient un samedi à un mardi matin. Donc, pour reprendre une séance, votre photographe vous proposera des disponibilités sur semaine, en fin de journée ou tôt le matin. Ce sont majoritairement, ses journées de congé ou de retouche, qu’il transformera en jour de séance. Et si il annonce de la pluie encore, non, ce ne sera pas sa faute. Lui aussi jonglera avec Dame Nature.

L’option intérieure
Votre domicile? La cabane à sucre où votre oncle travaille? La maison de campagne de votre mère? La bibliothèque où vous travaillez? La crèmerie du coin dont vous connaissez le propriétaire? La serre du centre de jardin voisin? Ce qui vous attire souvent des séances dehors sont la luminosité et l’aspect chaleureux de la lumière naturelle. Dans bien des cas, une séance à domicile ou dans un lieu intérieur serait possible si il pleut le jour de la séance et vous donnerait sans doute le résultat tant escompté. Avant de remettre, pensez aux alternatives! Ainsi, en prévoyant un plan A et un plan B, on ne se retrouve pas sans solution le jour de la séance. Souvent, en demandant qu’une autorisation au propriétaire, les gens sont ravis de vous accueillir le temps d’une séance. Attention, on ne peut aller dans des entreprises privées sans autorisation, il faut vraiment l’obtenir avant. De mon côté, je ne me déplace pas si vous n’avez pas l’autorisation ou si vous pensez entrer illégalement sur un terrain privé.

J’ai de la misère à me rendre à destination en voiture tellement il pleut. Il pleut énormément, le traffic ralentit pour voir. Impossible d’aller dehors sans être trempé en 2 minutes. Pourtant…
pinterest

De plus, il n’est pas rare qu’on puisse oser quelques photos dehors sur votre terrain si il y a quelques éclaircies ou même si il pleut que très peu. On évite de se tremper puisqu’on peut entrer à l’intérieur en cas de déluge et on n’a pas le temps d’avoir froid! Dans ce cas-ci, il faisait trop froid pour réaliser une séance entièrement dehors avec un jeune bébé. Comme c’était une journée venteuse, nous lui avons mis un pyjama chaud et puis, on l’a gardé au chaud dans une grosse couverture. Quand j’ai quitté, il se mettait à pleuvoir. 

pinterest

Pas fait en chocolat
La pluie, c’est plate, c’est mouillé, c’est gris. Ce n’est pas ce que vous imaginiez. Cependant, une faible pluie n’empêche pas de réaliser de magnifiques photographies. En fait, les jours gris, la lumière est magnifique. La plus diffuse que vous pouvez trouver, celle qui enlève tous vos défauts et qui fait ressortir toutes les couleurs. Vos yeux deviennent très lumineux, ils reflètent la lumière du ciel blanc. Vos photos seront originales, vraiment différentes du voisin. Vous pourrez sauter dans les flaques d’eau avec vos enfants ou encore laisser la pluie mouler le chandail sur votre ventre de femme enceinte. Après tout, qui ne se souvient pas du baisé sous la pluie de «Les pages de notre amour». Le plus beau baisé jamais vu. Une séance par jour de pluie, c’est ça, rien de moins. Il faut seulement le prévoir et y penser. En arrivant prêt à cette éventualité, votre famille munie de leurs bottes de pluie colorées, ce sera superbe! Vous serez mouillé à la fin? Oui. Mais vous aurez des souvenirs qui montrent que vous êtes capable de profiter de la vie et des enfants qui peuvent sauter dans des flaques d’eau avec papa et maman, ça a un sourire incroyable! Est-ce que vos amis auront des photos qui ressemblent aux vôtres? Probablement pas!

Nous avons reçu des gouttes de pluie tout au long de la séance. Puis, elle s’est terminée totalement sous la pluie.

pinterest

Arrêter de se faire des scénarios
Des séances où on fait des pauses dans l’auto pour se réchauffer, ça arrive. Des séances où on se ramasse sous un toit parce qu’il y a une forte averse, ça arrive. Des séances interrompues par la pluie ou qui se terminent sous la pluie, ça arrive. Des séances où on se cache, on prend des photos, on se cache, on prend des photos, on se cache encore, ça arrive. Des modèles qui grelottent, ça arrive. Des enfants qui sont là 15 minutes, puis qui retournent finir la séance avec grand-maman dans l’auto, pour sortir que lorsqu’on a besoin d’eux, ça arrive. C’est l’envers du décor et souvent des choses qu’on ne voit pas en photo. Vous regardez les photos des autres en imaginant le meilleur scénario. Vous pensez qu’ils n’ont pas froids, qu’il n’y a pas eu de pluie 2 minutes avant cette photo, mais la réalité est bien différente. J’aimerais tant que mes clients vous racontent leurs anecdotes de séance. De ces moments où ils ont eu froid, qu’ils se sont mouillés ou salis, mais combien ils ont ensuite été heureux de leurs photos!

Une journée venteuse et nuageuse sur le bord du fleuve. Il faisait environ 15 degrés, un peu frisquet. Le soleil se cachait souvent. Pourtant, une de mes plus belles photos.

pinterest

Il a plu toute la semaine, même quelques heures avant la séance. Les flaques d’eau sont encore au sol et le gazon est trempé. Le soleil nous fait des «coucou» sans plus.

pinterest

Il fait tellement froid cette journée là. Il vente sur le bord du fleuve. Il doit faire moins de 10 degrés, peut-être même proche de zéro. Les enfants vont prendre des pauses dans l’auto pour se réchauffer. On doit enrouler bébé dans une couverture et maman a une veste puis un chandail de laine.

pinterest

Il pleuvait 10 minutes avant la séance, nous avons shooté environ 40 minutes (et obtenu de magnifiques photos), puis la séance s’est terminée en courant vers l’auto sous la pluie. 

pinterest

Une des séances les plus froides que j’ai réalisé. Il devait faire -25, très venteux sur le bord du fleuve. On grelottait tous. Ce genre de journée d’hiver où nos narines collent tellement il fait froid. Et le résultat fut magnifique!
pinterest

Confirmer la séance le jour même
L’idéal est de confirmer la réalisation de la séance à la dernière minute. Plus on est près du moment de la séance et plus la météo dit juste. On peut savoir avec assez de précision, si il pleuvra, heure par heure. On peut donc décider d’ajuster l’heure, une heure plus tôt ou plus tard. Par contre, lorsque vous décidez de reporter la veille, il y a de grandes chances que la météo se trompe. À moins d’un 90% d’averse et de 15 mm de pluie, n’annulez pas la veille! Ça arrive presqu’une fois par semaine qu’il ne pleut pas du tout une journée où on devait avoir de la pluie. C’est tannant pour les cheveux, l’habillement et les préparatifs, mais ça fait partie de l’expérience dehors! Si vous voulez quelque chose de sécuritaire, fiable et sans stress, optez pour le studio. L’extérieur est fait pour ceux qui savent vivre avec l’imprévu.

Le photographe dépend de la météo…
Imaginons un mois dans la vie d’un photographe l’été. D’abord, le photographe ne peut pas se permettre financièrement de se dire qu’il va réservé que deux clients par semaine pour avoir de la lassitude dans son horaire pour les reprises. À moins de charger le double de mes tarifs, c’est hors budget. À la semaine numéro 1, il a 5 séances, mais finalement 2 sont reportées à cause de la pluie. Le premier client peut reprendre uniquement pendant ses vacances 2 semaines plus tard et l’autre peut uniquement le vendredi. Le photographe regarde son horaire, son prochain vendredi libre va à dans 2 mois. Il propose cette possibilité aux clients, ne sachant pas plus si il fera beau cette journée là. Le client est déçu, il voulait revenir le vendredi suivant. Le photographe ne peut pas, il a des clients en matinée et en après-midi. L’autre client, s’aperçoit qu’il ira finalement au chalet pendant ses vacances, il faudrait que ce soit le lundi matin avant de partir. Le photographe l’ajoute à l’horaire, juste avant une autre séance. Il devra se déplacer dans un temps record puisque ses séances seront aux deux bouts de la ville. La semaine numéro 2, il a encore 5 séances, mais 1 enfant est malade et une autre doit être remise à cause de la pluie. On doit attendre le feu vert du médecin pour les risques de contagion, ses parents me réécriront pour reprendre leur séance. Les deuxièmes viendront la semaine suivante, mais papa devra prendre congé. Il n’est pas très enthousiaste et le fait sentir. Semaine 3 qui débute, il pleut 4 jours en ligne. Au total, trois clients à reporter. Une femme enceinte qui accouchera très bientôt, elle doit absolument revenir la semaine suivante. Sur les trois autres, un décide d’annuler complètement, il n’est pas disponible à d’autres moment. Le dernier veut revenir pendant ses vacances, en même temps que celles du photographe. Le photographe fait un compromis et shootera une journée pendant ses vacances. À la semaine 4, la famille de l’enfant malade de la semaine 2 recontacte le photographe le dimanche soir pour avoir un rendez-vous la semaine même. Le photographe a déjà des clients tous les jours, il sacrifiera sa journée de retouche pour shooter. Le lundi, une autre cliente écrit parce qu’elle a accouché plus tôt, elle veut une place dans les prochains 14 jours. C’est comme ça, tout l’été. Jusqu’à ce que l’été se transforme en automne et que l’automne se transforme en hiver. Il y en a qui attendront la belle journée qui n’arrivera jamais… Quitte à finalement réaliser une séance en studio en décembre, en se disant qu’ils auraient finalement préféré le jour gris de juillet.

Alors, sur ce, sachez que peu importe les conditions, si le photographe est talentueux, il créera la magie. De plus, sachez que la lumière des journées grises et même de pluie est magnifique. Elle est douce, diffuse et enveloppante. Rien à voir avec la lumière contrastante du soleil direct. D’ailleurs, saviez-vous qu’on pouvait choisir plus d’endroits par une journée pluvieuse? Les journées ensoleillées nous restreignants souvent à l’ombre. Peu importe la météo. Peu importe la chaleur. Peu importe la pluie. On passe notre vie à s’ajuster et les imprévus, ça rend drôlement créatif!