Sarah Tailleur Photographe »

Personnel: Normalisons l’allaitement

J’ai toujours été pour le libre choix de la femme, de la mère. Qu’une maman fasse le choix d’allaiter, de donner le biberon ou d’offrir les deux, ça m’importe pas. J’ai personnellement vécu les deux, je connais les deux côtés de la médaille. Je n’ai jamais été gênée en présence d’une femme qui allaite et je n’ai jamais jugé non plus une femme qui donne un biberon. L’inverse est aussi vrai. Chaque maman est entièrement libre de faire ce qu’elle désire. Cet article n’enlève rien aux mamans qui choisiront les préparations et il n’est aucunement porté vers le jugement. J’ai moi-même été une maman préparation, même si je suis désormais une maman qui allaite. Cet article, il se veut plutôt pour la normalisation de l’allaitement et non contre l’utilisation du biberon. Parce qu’en 2017, il semblerait qu’une femme qui allaite, ça a encore droit à des commentaires hautement insignifiants.

En parcourant le Web, je suis tombée sur une page de «nouvelles» et de potins. Celle-ci parlait de la dernière photo d’Angela Price, femme de Carey Price, entrain d’allaiter leur bébé. On parlait des réactions suscitées et sincèrement, je ne comprenais même pas comment une photo d’une maman qui nourrit son enfant pouvait tant choquer. Puis, l’erreur. J’ai lu les commentaires. J’étais probablement mauve tellement je ne réalisais pas ce que je lisais. À quel point il y avait des gens mal informés, des gens méchants et des gens qui avaient des préjugés gros comme le bras. Je me suis même dit que je comprenais pourquoi il y avait autant de problèmes dans le monde considérant que plusieurs ont le droit de vote. Marie Mai l’a fait… On disait qu’elle voulait provoquer les regards, qu’elle voulait séduire. Maintenant, Angela Price, même combat. Elle se fait ramasser sur les médias sociaux pour avoir publié une photo d’allaitement. Pourtant, on parle d’un geste normal, c’est la réaction qui est anormale.

Rétablissons d’abord un fait. Les seins, c’est fait pour nourrir les enfants. Ça existe pour ça. Bien qu’on l’ait beaucoup sexualisé en tant que société, il n’a pas de fonction reproductrice, mais bien celle de nourrir. Quand un bébé a faim, on le nourrit. Comme on le lave quand il sent mauvais. Comme on répond à ses besoins finalement! Une mère ne peut pas nourrir son bébé avec son coude pour vous faire plaisir, le lait, ça provient des seins. Tous les mammifères sont ainsi fait depuis la naissance de l’homme. On a beau les rendre affriolants, les rendre attirants, les rendre désirables, quand on devient maman et qu’on allaite, ces fonctions deviennent hautement secondaires. La poitrine n’a plus rien de sexuel, elle devient plus proche d’un buffet ou d’un frigo pour bébé. Allaiter, c’est probablement l’activité que j’ai faite le plus souvent avec mon bébé depuis sa naissance. Ça représente beaucoup ma vie de maman, probablement comme toutes les mamans qui allaitent. Ce sont des moments de bonheur, de rapprochement, de proximité avec son enfant. On se sent bien, on se blotti, on s’endort l’un contre l’autre. Si vous ne pouvez pas voir la poitrine d’une femme qui allaite sans avoir une érection, c’est définitivement vous le problème. De votre côté, mesdames, si vous ne pouvez vous trouver en présence d’une femme qui allaite, vous faites autant parti du problème.

Pour revenir au partage de l’article, j’ai voulu rétablir quelques faits. En fait, si je n’avais pas lu ces commentaires, je n’aurais probablement jamais publié une photo d’allaitement par peur de me faire juger. Mais là, j’étais tellement découragée que j’ai décidé de le faire. Parce que je suis une fervente défenderesse de la science et des faits. Voici donc un amas d’insignifiance, question de vous montrer qu’on a encore beaucoup de travail à faire en 2017, malgré tout ce qu’on peut penser. Je m’excuse d’avance, il semblerait que les gens «hautement» informés, sont aussi ceux qui font le plus de fautes de français:

«Moi mon opinion c’est que ce n’est plus nécessaire de nos jours d’allaiter…il y a tent de bonne préparation de lait en poudre pour les bb et pour tout les goût ou les besoins spécifiques…je crois que l’allaitement fais partie d’un autre époque…les choses évolu…et en fesan boire des préparations le père peut beaucoup plus aider pour faire boire le bb ce qui donne des pauses à la mère»

Well. Ici, on a un exemple typique de désinformation. D’abord, aucune préparation n’équivaut le lait maternel. Même les compagnies de lait maternel le mentionnent sur leurs produits. D’ailleurs, si vous visitez le site de Nestley, c’est la première chose qu’on vous dit avec une bulle à lire avant d’entrer sur le site Web «Le lait maternel est ce qu’il y a de mieux pour votre bébé.». On doit peser sur le petit X pour que la fenêtre s’enlève. Le lait maternel s’adapte aux besoins de l’enfant, il est bourré de nutriments, d’anticorps (qui ne sont pas présents dans les préparations) et aide au développement de l’enfant. Oui, certes, les préparations se sont grandement améliorées et sont réellement plus intéressantes qu’elles l’étaient autrefois. Elles accompagnent de nombreuses familles, sont très utiles et oui, votre enfant grandira et se développera bien quand même. Seront-elles égales un jour au lait maternel? Je ne crois pas. Je vous invite à consulter le site Web de la Société canadienne de pédiatrie pour rétablir quelques faits. Et ai-je manqué le bout où nos seins sont devenus des créations de dieu pour le plaisir unique de nos hommes et qu’ils n’ont plus aucune fonction nourricière? Wow.

«C’est vraiment une belle photo. Je sais que c’est naturel mais seulement je crois qu’elle devrait la garder privée ou du moins dans son Facebook personnel. Pas public. Oui oui je sais qu’il n’y a rien de plus naturel que d’allaiter son bébé mais le faire le bébé aussi c’est naturel et on ne publie pas des photos de ça au nom de « c’est naturel ».»

Et si je publie une photo de mon conjoint et moi qui nous nous embrassons, ce geste si intime et beaucoup plus sexuel, quelqu’un s’insurgera? Et si je publie une photo de mon décolleté dans une camisole de dentelle style boudoir, quelqu’un s’insurgera? Même si on verra probablement plus mes seins qu’on le fait dans cette photo. On partage nos moments de bonheur sur les médias sociaux et bien, allaiter en est un pour une maman. On voit assez de violence, d’avis de recherche, d’insultes, de mauvaises nouvelles, de sexe… Et on s’insurge sur l’allaitement. Juste aujourd’hui sur Facebook, j’ai vu la vidéo d’un petit gars en Chine qui se faisait écraser par une voiture. C’était sincèrement à lever le coeur. Je l’ai signalé. J’ai vu une photo de l’émission «Barmaids» avec une femme avec un décolleté allant sans blague jusqu’à son nombril. J’ai aussi lu des gens s’insulter sur le site d’un journal (assez commun). J’ai aussi vu un gars en «chest» montrer ses abdos après son entrainement. Une femme montrer son piercing de nombril et en profiter pour montrer ses culottes brésiliennes. Comme si c’était plus normal et rien n’a été inventé. Mais malheureusement, ce qui retient encore l’attention, c’est la maman qui allaite tranquillement et avec amour son bébé. Ça me désole.

Je vous partage donc l’une de mes photos préférées depuis la naissance de mon fils Louis. Une photo où j’allaite mon fils. Nous sommes à l’hôtel, nous arrivons de la piscine en famille, j’ai mis une robe de chambre et je suis collée contre lui le temps d’un boire avant de reprendre la route. Ma fille joue autour du lit avec son papa. Elle saute sur le lit, discute avec nous et a hâte d’aller au restaurant pour souper. En fait, elle nous demande 18 fois par minute à quel moment on partira pour manger son repas préféré, du spag! Cette photo, elle a une histoire. Et cette histoire, n’implique aucune sexualité. Elle n’a pas l’ambition de provoquer, elle raconte l’amour. Si j’avais voulu séduire quelqu’un, j’aurais au moins pris la peine de me maquiller et me coiffer. Et si vous avez cliqué que pour me voir le décolleté, j’espère au moins que ça vous a fait plaisir. Mais ne vous excitez pas trop, il y a tout de même la présence de deux enfants sur cette photo.

Vous pensez la même chose? Publiez une photo d’allaitement avec le hashtag #NormalisonsLallaitement

pinterest