Sarah Tailleur Photographe »

Horaire: Nager dans l’incertitude

Je suis le genre de personne à savoir son horaire un an d’avance. Si vous me demandez ce que je ferai et où je serai dans 3 mois et 2 jours, je peux probablement vous le dire. Cette manière très structurée de gérer mon horaire m’aide dans plusieurs sphères de ma vie. Elle me permet d’établir de manière approximative mon revenu, à mieux gérer mon stress en préparant mes engagements, à connaître mes congés en prévision de mes vacances/voyages, mais aussi de pouvoir offrir des disponibilités à des clients sur une période prolongée. Certaines personnes n’arriveraient pas à vivre de la sorte, mais moi, en tant que travailleuse autonome dans un domaine précaire, ça m’apaise de savoir que j’aurai du boulot. Cependant, cette structure d’horaire établie et contrôlée est présentement chavirée et je dois avouer que j’ai parfois du mal à gérer les imprévus. Pour des raisons personnelles, je nage présentement dans l’incertitude.

Par respect envers l’intimité de ma famille et de mes proches, je ne peux vous donner une multitude de détails. La fille transparente que je suis aimerais tout vous raconter, pour que vous puissiez comprendre à quel point mon horaire est actuellement du sport. Pour me libérer de cette pression que j’ai l’impression de devoir vous cacher. Cependant, je ne peux vous en dire beaucoup. Je ferai donc court pour vous en expliquer beaucoup, sans vous dire qui, quoi, ni comment. Quelqu’un de très important pour moi, un proche, a actuellement des problèmes de santé qui pourrait mettre sa vie en péril. En fait, la vérité serait même de dire que plusieurs proches ont des soucis de santé, mais un est plus préoccupant présentement. Sous peu, cette personne devra subir une intervention chirurgicale, qui pourrait mettre sa vie en jeu. Cette intervention, elle sera confirmée par l’hôpital quelques jours avant celle-ci. De plus, il arrive que la chirurgie soit annoncée et finalement annulée. Donc, jusqu’à présent, j’ai du reporter des clients pour finalement leur dire que l’hôpital avait annulé l’intervention. J’ai l’impression de dire des demi-vérités en permanence à force d’avoir des dates qui se terminent finalement en rien du tout. Ainsi, lorsque la vraie date sera fixée et qu’il n’y aura pas de report, je tiendrai à être au côté de cet être très cher dans ma vie. Ma place ne sera pas en studio, mais bien à son chevet. Je tiens aussi à y être pour sa convalescence qui ne sera pas nécessaire de tout repos. Ainsi, d’ici là, je suis à la merci d’un autre horaire que le mien pour réaliser vos prises de vue. C’est la première fois que ça m’arrive, de devoir prendre en compte un autre horaire que celui de mes clients et le mien. Je dois avouer que je n’aime pas particulièrement ça et que je ne sais pas toujours comment valser avec cette bombe sans compteur qui plane au dessus de ma tête. Il arrive que je vous fasse part de la situation, puis que finalement, je revienne sur mes paroles à cause de l’horaire de ceux qui devront opérer mon proche. J’ai l’impression de manquer de fiabilité, alors que c’est une qualité très importante pour moi. Alors, que je suis réputée pour celle-ci. Les clients qui me connaissent bien savent à quel point je suis travaillante et que je respecte mes engagements. En étant dans un domaine constitué d’une foule d’amateurs, mon professionnalisme était la base de mon entreprise. Quand quelqu’un réserve mes services parfois 6 mois d’avance, je trouve très important de faire preuve d’une grande fiabilité et d’être disponible. Je reprendrai donc toutes les séances que j’aurais à reporter, soyez-en assurés, aucun client ne sera abandonné. Je prendrai toutes les mesures nécessaires pour réaliser mes tâches personnelles et professionnelles au maximum de mes capacités. Toujours en évaluation, selon mon moral et selon les nouvelles, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

En fait, ce que je veux vous dire, outre que je suis désolée, c’est qu’il y a un risque que j’aie à reporter des séances prochainement. Comme il se pourrait que ça tombe sur une journée de retouche et que je n’aie rien du tout à modifier. Je n’ai cependant pas la moindre idée de quand l’intervention sera. En début d’année, on parlait au départ d’un mois. Puis le mois s’est transformé en mois et demi… Ça fait un peu plus d’un mois et demi, il ne s’est toujours rien passé. D’ici là, prenez pour acquis qu’il pourrait y avoir des périodes où je serai moins présente dans mes tâches professionnelles pour me concentrer sur ma vie personnelle. Que j’ai parfois un téléphone en studio ou un cellulaire dans les poches. Chose certaine, étant ma seule source de revenu et ayant deux petites bestioles à nourrir, je ne reporterai aucun engagement pour le plaisir, soyez-en assurés.

Si vous pouviez simplement me dire que vous comprenez, que vous êtes là et que vous respecterez mes incertitudes… Ça m’enlèverait tellement une pression des épaules.

pinterest