Sarah Tailleur Photographe »

1 an d’amour.

27 mai 2016, tu venais au monde après une journée très chargée en émotion. La peur de ne pas te voir le bout du nez, ou du moins qu’il ne soit pas aussi rose qu’un petit bébé en santé, c’est finalement par césarienne d’urgence que tu as vu le jour (le soir plutôt). À la minute où je t’ai vu, je savais que tu serais mon petit homme. Celui avec qui je passerais des moments exceptionnels et que j’aimerais d’un amour fou. J’avais raison.

Louis, Lewis, mon lapinet, mon beau Louis, mon gros gras, mon loup-marin, mon fils à maman, je te souhaite un merveilleux premier anniversaire. C’est fou de penser à quel point ça a passé vite cette première année. Il est où mon mini bébé? Désormais capable de babiller quelques mots, tu sais te faire comprendre. Tu sais aussi user de charme lorsqu’on ne te comprend pas assez à ton goût. Ces beaux sourires et tes yeux coquins quand tu veux une petite bouchée de notre repas. Parce que notre repas, a toujours l’air meilleur que le tien…même si il est identique. La gourmandise est probablement ce qui te décrit le mieux. Tu manges plus que ta soeur et tu ne te fais pas prier pour finir tes assiettes, ça parait d’ailleurs dans tes nombreux plis. Comme je me plais à le dire, ça en fait plus à aimer!

Tu as aussi su faire ta place dans notre famille avec ta bonne humeur qui contrastait tant avec celle de ta grande soeur. Le bébé qu’on peut coller, qu’on peut faire attendre, qu’on peut bousculer (Oli l’a testé). Le bébé qui est brise fer. Ça aussi on l’avait pas vécu, on pensait pas qu’il était possible de se faire autant de blessures à la tête en une journée ou encore de faire tomber autant de choses. Le nombre de journées qu’on s’est dit que si la DPJ te voyait, tu passerais pour un bébé battu tellement tu avais des bleus. Tes mains sont bien habiles pour atteindre les objets bien rangés et tes pattes de plus en plus. Tu fais quelques pas seuls, mais le manque de confiance (ou ton amour pour nos bras) l’emporte encore. Par contre, quand vient le temps de te sauver ou de monter des escaliers, là, tu vas très vite.

Cet anniversaire signifie aussi que ça fera 1 an d’allaitement. Oh que je ne pensais jamais me rendre aussi loin. Merci de m’avoir permis de vivre de si beaux moments et de m’avoir réconcilié avec cette facette de la maternité. J’ai appris beaucoup sur moi dans cette année, beaucoup sur les bébés aussi. Toi le bébé qui ne veut ni suce, ni biberon, ni purée.

Mon amour, mon coup de foudre, mon grand bébé… Maman t’aime tellement. Continues de semer le bonheur partout où tu vas, c’est ce que tu fais de mieux.

Bon premier anniversaire!

pinterest