Sarah Tailleur Photographe »

Retouche photo: Qu’est-ce que le naturel?

La retouche photo est un sujet au combien controversé depuis plusieurs années. Pourtant, la retouche existait même avant le numérique. Que ce soit pour une publicité ou une photographie de famille, rare maintenant de voir des photos sans aucune retouche. Votre circulaire de IGA est retouché, les photos du Mcdo le sont, les photos de tous les artistes sur leur album. Saviez-vous que le simple fait de changer aussi légèrement soit-il les couleurs d’une photo était une retouche? Lorsque vous jouez avec les contrastes de vos photos de voyages, vous pensez que ce n’est pas de la retouche?  Certaines personnes sont «pour» la retouche et sont prêt à changer complètement quelqu’un pour créer une image plutôt qu’une photo, d’autres sont totalement «contre» pensant que les retoucheurs sont de parenté avec le démon, on ajoute à ça ceux qui sont «contre», mais qui ne savent pas vraiment ce en quoi ça constitue de retoucher une photo et finalement, ceux comme moi qui sont «pour», mais y ajoutent toujours un «en autant que…»

Qu’est-ce qui me fait dire «en autant que…»?

En autant que les traits de base de la personne y soit…
Lorsque je retouche un visage, il n’est pas question de grossir les lèvres et rapetisser le nez de mon modèle. On reconnaît les gens par leurs traits, alors si on les modifient, c’est ce qui nous fera dire que la photo est probablement trop retouchée. Évidemment, il arrive que je le fasses lorsqu’un enfant a la lèvre enflée ou encore si vous avez reçu un coup sur le nez, mais le but est de représenter votre visage au naturel. Il va de soi qu’il n’est pas non plus question de changer vos yeux ou cheveux de couleur.  Les grains de beauté aussi doivent rester, même chose pour les cicatrices. On peut atténuer à la demande du client, mais pour moi ce n’est pas acquis que la retouche s’appliquera sur ces éléments.

En autant que ça représente la majorité du temps…
Lorsque je vois un élément à retoucher, je me demande toujours si c’est là d’habitude. C’est souvent le cas pour les blessures, surtout chez les enfants. D’ailleurs, plusieurs trouvent au combien dommage d’enlever un bobo en argumentant que «c’est naturel». Oui, je vous l’accorde c’est naturel qu’un enfant se blesse. Par contre, quand il tombe on dit parfois «tu ne t’en souviendras plus le jour de tes noces». Donc, c’est que cette blessure est peu importante voire anodine. Et surtout, ça ne mérite pas qu’il s’en rappelle toute sa vie de ce fameux bobo. Une blessure banale en bicyclette, est-ce nécessaire de l’avoir sur votre photo de famille? Si il n’y avais pas de photo, ça n’aurait marqué personne cette blessure. Ce n’est pas 6 mois dans le plâtre, c’est un bobo qui n’aurait pas été là 5 jours plus tard ou même si la séance avait eut lieu la veille. Ce n’est pas non plus ce que les gens se rappellent de l’enfant. Les gens autour de vous, ne se font pas une image de votre «William» en le voyant avec un bleu dans le front. C’est pour cette raison que je l’enlève. Pour que ça représente la majorité du temps. L’image qu’on les gens de vous.

En autant qu’on remarque l’essentiel…
Des défauts, c’est normal d’en avoir. D’ailleurs, vous vous trouvez souvent bien plus de défauts que j’en vois. Le but d’une photo est de capter une émotion, un moment de votre vie, une époque. Si vous regardez une photo de vous et votre enfant qui éclate de rire, mais que tout ce que vous remarquez c’est votre poignée d’amour et son étiquette de chandail qui sort… C’est décevant. Vous ne pouvez pas admirer l’émotion à cause de détails dérangeants. Détails peu importants qui n’enlèvent rien à la photo si ils n’y sont pas. C’est dans cet esprit qu’un double menton sera enlevé, qu’un étiquette de vêtement qui dépasse aussi, qu’une bretelle de soutien-gorge aussi, une démarcation de bronzage… Tous des éléments qui ajoutent de l’esthétisme lorsqu’absents, mais qui en enlèvent en y étant.

En autant que ça ajoute quelque chose à la photo…
Des retouches ratées ça existe! Autant que des photos ratées! Si on ajoute du contraste à une photo parce que c’est «cool», il n’y a aucune démarche artistique. Peut-être même qu’avec ce contraste, vous avez fait ressortir les rides du modèle, ses imperfections cutanées… Même chose lorsque vous décidez de saturer au maximum votre photo, on remarque beaucoup les rougeurs! Quand vous grossissez les seins et rapetissez les hanches et les fesses de votre modèle, la poupée Barbie sur demande! Lorsqu’on retouche, on doit viser à rendre la photo meilleure. Créer une ambiance ou l’accentuer. C’est le cas par exemple du noir et blanc, parfois certaines photos sont magnifiques en noir et blanc. Comme si la photo venait de se révéler, de trouver une façon d’exister. C’est aussi le cas lorsqu’on décide de créer une ambiance plus froide ou plus chaude… Il y a des millions de possibilités!

Que vous soyez retoucheur, photographe ou même modèle, je pense qu’il est important d’être clair dans ce que vous voulez promouvoir et obtenir. Photographes, si pour vous c’est inconcevables de vendre vos photos sans retouche, ne le faites pas! Modèles, informez-vous sur ce que vous voulez. Voulez-vous une retouche de base qui consiste uniquement à changer les couleurs? Une retouche complète qui enlève les imperfections? Vérifiez aussi le type de photos que le photographe produit, si vous trouvez que les gens y ont l’air plastiques, ça ne changera pas pour vous. Deux photographes qui vendent une retouche de base, ne la font probablement pas de la même façon. Pour un, les boutons seront enlevés, pour l’autre ce sera de modifier uniquement si nécessaire. À chacun ses besoin et à chacun son photographe!

photographe, photographie, séance photo, québec, studio de photo, retouche, retouche photo, photoshop, bobo,pinterest